Attestations, certificats, titres professionnels, VAE


L’Attestation de formation professionnelle

Lorsque l’apprenant a terminé sa formation, ce qui veut dire qu’il a validé tous ses cours (tous les cours sont cochés dans son espace apprenant et son coach a validé que la formation est terminée), il reçoit une Attestation de formation professionnelle.
Elle précise le nom de la formation suivie, sa durée (nombre d’heures effectuées) et les dates de début et de fin.
Cas particuliers
Si une aide a été demandée pour le financement (voir rubrique faire-financer-ma-formation), un support de suivi spécifique sera envoyé à l’apprenant.
Il devra remplir cette “feuille de présence/suivi” chaque fois qu’il se connecte aux cours ou aux outils pédagogiques et lorsqu’il travaille sur des supports imprimables ou sur la préparation/rédaction de son mémoire, et la renvoyer à Hippocratus en fin de formation, renseignée et signée.

Le Certificat professionnel HIPPOCRATUS

Depuis 2003, l’enseignement Hippocratus a reçu l’agrément scientifique et technique du Haut Comité de la Formation Pharmaceutique Continue (HCFPC).
Cet agrément nous permet de décerner un Certificat de formation professionnelle HIPPOCRATUS.
La qualification est fonction de la catégorie professionnelle de l’apprenant et de la formation suivie.

Le certificat

 

Vous êtes…

Vous suivez la formation…

Certificat (qualification) obtenu

Professionnels de santé prescripteurs
(Médecin, Dentiste, Sage-femme, Pharmacien)
Formation A niveau 1
Phyto-aromathérapie
Phyto-aromathérapie (*)
Formation B niveau 2
Phytothérapie
Phytothérapie Médicale niveau 2 (**)
Formation C niveau 2
Aromathérapie
Aromathérapie médicale niveau 2 (**)
Formation D
Phytothérapie et aromathérapie niveau 2
Phytothérapie et Aromathérapie médicales niveau 2 (**)
Paramédicaux, Préparateurs en pharmacie,
Autres praticiens de santé et bien-être,
Personnes en reconversion professionnelle
Formation A niveau 1
Phyto-aromathérapie
Conseiller en plantes médicinales et aromatiques (*)
Formation B niveau 2
Phytothérapie
Conseiller en phytothérapie (*)
Formation C niveau 2
Aromathérapie
Conseiller en aromathérapie (*)
Formation D
Phytothérapie et aromathérapie niveau 2
Conseil en phytothérapie et aromathérapie (**)

(*) Ce certificat est la base de connaissances indispensable pour l’exercice du métier de CONSEILLER EN PHYTO-AROMATHERAPIE ET PRODUITS NATURELS.
Des formations complémentaires seront proposées pour l’obtention du titre de niveau III correspondant lorsque celui-ci sera inscrit au RNCP.

(**) Ce certificat est la base de connaissances indispensable pour l’exercice du métier de PHYTO-AROMATHERAPEUTE.
Des formations complémentaires seront proposées pour l’obtention du titre de niveau I correspondant lorsque celui-ci sera inscrit au RNCP.

Le titre professionnel et la VAE

En 2016, nous avons mis en œuvre une procédure d’inscription au Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP) de deux métiers de la filière professionnelle liée à la médecine naturelle, validés par un titre professionnel national.

  • Un Titre de niveau III pour le métier de Conseiller en phyto-aromathérapie et produits naturel
    Le conseiller en phyto-aromathérapie et produits naturels réalise l’ensemble des prestations de conseil et de vente de produits à base de plantes, Huiles Essentielles et autres produits naturels proposés soit en pharmacie, parapharmacie, boutiques bio, ou dans le cadre de centres de soins bien-être, de centres de cures. Il peut participer à l’animation et à l’aménagement du point de vente et au développement de l’image de qualité de son entreprise ainsi qu’à l’optimisation des achats en gérant les relations avec les fabricants et les fournisseurs.
    Le conseiller en phyto-aromathérapie et produits naturels exerce une activité de vente de produits de soins naturels et compléments alimentaires pour la santé et le bien-être.
    Il (elle) présente et explique les compositions des produits (à base de plantes médicinales, Huiles Essentielles, produits de la ruche, produits cosmétiques naturels…) et est capable de conseiller et d’orienter les clients sur des traitements et produits personnalisés en fonction de leurs besoins et attentes spécifiques.
    Il (elle) informe les clients sur les qualités et propriétés des produits naturels proposés, leurs allégations (effets attendus) et fournit au client des informations précises sur l’utilisation des produits, les risques et les précautions d’emploi à respecter, les posologies, les limites au-delà desquelles l’avis du médecin est requis. Il (elle) fidélise le client par la qualité de ses conseils de produits et par la mise en place d’un suivi personnalisé.
    Exerçant dans le cadre d’un point de vente, Il (elle) participe à l’animation et à l’aménagement du point de vente et collabore au développement de l’image de qualité de son entreprise. Il (elle) sélectionne les gammes des produits mis à la vente, recherche et sélectionne les fournisseurs d’après les critères de qualité retenus en fonction du type de clientèle et de l’image de l’entreprise.
  • Un Titre de niveau I pour le métier de Phyto-aromathérapeute
    Le phyto-aromathérapeute est un expert des thérapies naturelles à base de plantes médicinales et d’huiles essentielles.
    Celles-ci peuvent s’inscrire dans le cadre de démarches bien-être, de recherche d’équilibre ou intervenir dans la prévention et le traitement de troubles fonctionnels.
    Répondant à une demande croissante et s’inscrivant dans une démarche de recherche d’équilibre et de bien-être, la phyto-aromathérapie est complémentaire à la médecine allopathique.
    Le (la) phyto-aromathérapeute accompagne, conseille et suit ses clients en fonction de leurs besoins pour des traitements ponctuels ou de fond. Il base ses préconisations sur une connaissance experte des plantes et des huiles essentielles et de leurs actions sur l’organisme. Sa compétence lui permet de conseiller des soins adaptés aux besoins des clients.
    Il (elle) assume également une mission d’information et de formation à l’usage des produits à base de plantes et d’huiles essentielles et leurs précaution et limites d’emploi.
  • Pour le Titre de niveau III de Conseiller en phyto-aromathérapie et produits naturels, 3 blocs de compétences devront être validés par le jury de délivrance du titre :
    • Bloc 1 : Conseiller des soins naturels et des produits naturels de phyto-aromathérapie à des clients dans un espace de vente ou d’information
    • Bloc 2 : Commercialiser des soins et des produits naturels en phyto-aromathérapie
    • Bloc 3 : Gérer une boutique ou un espace de vente de produits naturels de phyto-aromathérapie pour la santé et le bien-être
  • Le conseiller en phyto-aromathérapie et produits naturels exerce son activité dans son propre local, dans le cadre de boutiques de produits et compléments
    alimentaires naturels ou spécialisées dans le bien-être, d’instituts de soins esthétiques et bien-être, de centres de thalassothérapie ou spa, de pharmacies et parapharmacies, d’ateliers et journées de formation sur les plantes médicinales et les Huiles Essentielles.
  • Il (elle) travaille en relation avec différents intervenants: personnels de santé, confrères, pharmacies et boutiques de produits naturels, producteurs et laboratoires de produits naturels.
  • Pour le Titre de niveau I de Phyto-aromathérapeute, 4 blocs de compétences devront être validés par le jury de délivrance du titre:
    • Bloc 1 : Analyser des situations, des besoins et des attentes de clients liés à un accompagnement en phyto-aromathérapie
    • Bloc 2 : Rechercher et élaborer des protocoles de soins en phyto-aromathérapie adaptés
    • Bloc 3 : Développer une stratégie de soins en phyto-aromathérapie, adapter les soins en fonction de l’évolution, informer sur les propriétés des différentes plantes et huiles essentielles
    • Bloc 4 : Analyser l’impact des soins en phyto-aromathérapie sur le client, analyser des réactions à l’utilisation de produits naturels, adapter et améliorer la prise en charge de clients en phyto-aromathérapie
  • Le phyto-aromathérapeute exerce son activité en profession libérale dans son propre local, dans le cadre de centres de soins naturels, d’associations, d’officines de pharmacie, parapharmacie ou spécialisées dans les produits naturels, dans des centres de thalassothérapie, spa, bien-être…, de centres de balnéothérapie ou comme formateur ou chercheur.
  • Il (elle) travaille en relation avec différents intervenants: personnels de santé, confrères, pharmacies et boutiques de produits naturels, producteurs et laboratoires de produits naturels.

La démarche d’acquisition et de validation des compétences

Quand ces inscriptions seront validées par le CNCP (Centre National des Certifications Professionnelles), ces titres pourront être obtenus, soit dans le cadre d’un cursus complet de formation professionnelle continue, soit dans le cadre d’une démarche de VAE (Valorisation des acquis de l’expérience) permettant de valider successivement les blocs de compétence nécessaires à l’exercice de ces métiers et à leur reconnaissance.

  • Cursus complet de formation professionnelle continue
  • Sur la base du socle de connaissances théoriques et pratiques actuellement validées par le certificat HIPPOCRATUS, ces compétences professionnelles devront être acquises par des modules complémentaires de formation à distance et des séminaires/ateliers sur les pratiques professionnelles, la déontologie, la relation client, l’environnement professionnel…
    Une démarche et un accompagnement pédagogiques et médical spécifiques encadreront cette démarche.
  • La certification peut être globale ou partielle (par bloc de compétences décrit ci-dessus).
    Pour obtenir la totalité de la certification, le candidat doit se voir valider par le jury de délivrance globale du titre, l’ensemble des blocs de compétences.
    Aucun bloc de compétences n’est optionnel.
  • En cas de validation partielle par le jury, le candidat peut obtenir les compétences qui lui manquent en acquérant le ou les blocs de compétences correspondants.
    Chaque bloc de compétence est certifié. Il donne lieu à une évaluation et une validation. L’intitulé de la certification délivrée pour un bloc correspond à l’intitulé du bloc.
  • Démarche de VAE (Valorisation des acquis de l’expérience)
  • La démarche est strictement codifiée. Elle permet à des professionnels expérimentés d’acquérir les titres. Elle est organisée en phases successives.
    • Phase 1 : Dépôt d’un dossier de recevabilité (livret 1)
    • Phase 2 : Elaboration du livret 2: analyse de l’expérience du candidat au regard des compétences réunies dans le référentiel métier. Proposition d’une aide méthodologique afin de faciliter le travail de rédaction du livret 2.
    • Phase 3 : Entretien avec le jury sur la base du livret 2
      Dans une dernière phase et après délibération, le jury prend sa décision. 3 possibilités:
      • - Validation complète : le candidat obtient le titre visé et reçoit un courrier dans ce sens.
      • - Validation partielle : le candidat a le choix entre prolonger ou diversifier son expérience professionnelle et l’évaluation complémentaire consistera en une nouvelle demande de VAE sur les fonctions non validées, ou suivre un parcours de formation complémentaire
      • - Refus de validation par le jury : le processus de la VAE peut être refait dès l’année suivante. Le jury peut cependant conseiller le candidat sur les éventuelles possibilités au regard du contenu du livret 2 et de l’entretien qu’il aura eu avec ce dernier.

Pour nous contacter

04 91 22 60 78
admin@hippocratus.com

!