Manifeste pour le remboursement des médicaments à base de plantes médicinales

De nombreux médicaments à base de plantes médicinales ont fait la preuve de leur efficacité.
Ils ne sont plus remboursés par l’assurance maladie.
Cela est anormal

Comme les autres médicaments, ils doivent faire l’objet d’une évaluation objective, qui permettra de définir ceux qui méritent d’être pris en charge.

Soutenez notre action

Vous utilisez les plantes médicinales pour votre santé.
Alors vous êtes concerné par cette action. Soutenez-nous.
Il nous faut recueillir un très grand nombre de signatures pour être entendus.

Cliquez ici pour soutenir notre action

Si vous recevez ce message par mail et que votre navigateur n’affiche pas les liens correctement, vous pouvez signer le manifeste sur www.hippocratus.com/manifeste/

Faites circuler l’information

Plus nous serons nombreux... mieux nous serons entendus.
Transmettez ce message à votre carnet d’adresse.
Rien de plus simple: COPIER TOUTE CETTE PAGE et COLLEZ-LA dans un nouveau mail, pour l’envoyer au plus grand nombre de vos parents et amis.
Ils pourront aussi
signer le Manifeste sur le site www.hippocratus.com

Vous pouvez aussi TELECHARGER en format PDF une liste de soutien papier que vous pourrez imprimer et faire signer à vos patients, clients, amis et relations



(*) Créé en 2001 à l’initiative du Dr Michel TOURRASSE et du Pr Jacques PELLECUER, HIPPOCRATUS est un organisme indépendant, spécialisé dans la formation en Phyto-aromathérapie et Plantes médicinales.
Aprés 6 années d’activité, nous faisons 2 constats :
1- La demande de phytomédicaments de qualité et le besoin de professionnels “phyto-compétents” pour les prescrire et les conseiller ne font qu’augmenter
2- Malgré cette prise de conscience qui va bien au-delà d’un phénomène de mode, la règlementation française sur les médicaments à base de plantes n’a pas évolué, et les directives européennes dans ce domaine ne sont pas appliquées.
L’équipe HIPPOCRATUS a donc décidéde lancer ce manifeste. Merci de lui apporter votre soutien.

207 commentaires»

  1. terengum

    8. avril 2012 | 19:01 h

    Enfin, une vraie entreprise d’utilité publique ! Il faudrait que tout don à une telle association puisse être déductible des impôts sans limite, au taux de 66% car elle irait dans le bon sens pour la sécurité sociale.
    Avez-vous déjà testé le cassis contre le cancer ?

  2. izunia

    11. novembre 2011 | 16:02 h

    Pratiquant l’aromathérapie depuis 5 ans et désireuse d’en faire mon métier (d’où ma présence ici !), je me dois de faire un autre constat que celui de l’indifférence totale des pouvoirs publics : le manque de proximité, d’accessibilité notoire des médecines à base de plante … Habitant Bordeaux, je suis effarée par la difficulté de se fournir en herbes ou huiles ou élixirs au sein de commerces spécialisés et professionnels. Quant au “grand public”, il reste très sceptique voire méfiant. Certains de mes propres amis m’ont déclarée “ne pas y croire” comme s’il s’agissait de pratiques ésotériques farfelues ! La lutte doit se mener sur plusieurs fronts et il nous incombe déjà, chacun à notre niveau, d’ouvrir les yeux à notre entourage pour que l’effet de masse dépasse un mouvement sélectif de professionnels de la santé. Ces derniers doivent se sentir relayés sur le terrain pour valider l’énergie déployée, qu’elle ne reste pas lettre morte.
    Au passage, merci de vous battre pour nous tous !

  3. sylvain24

    18. septembre 2011 | 19:17 h

    Les plantes soignent réellement et efficacement depuis la nuit des temps. Elles ne génèrent pas les effets secondaires et parfois désastreux des médicaments chimiques (actualité médiator etc.) Quelle aberration de ne pas rembourser des médicaments efficaces et naturels. Contactons nos amis sensibles à ce sujet pour la signature de ce manifeste.

  4. fredbelgie

    18. septembre 2011 | 06:40 h

    bonjour…

    On marche sur la tête?
    Alors, la sécu et son fameux trou gigantesque dont on ne tari pas ” d éloges” (qui a permis le déremboursement d une certaine cathégorie de spécialités nommées allopathiques dites “de confort” sous le pretexe qu elles n auraient point l efficacité auxquelles jusqu alors on étaient en droit d escompter)se comporte comme un trou noir absorbant même le raisonnement humain?
    Pour mémoire, et exemple, le daflon spécialité allopathique reconnue depuis, Pffff! au moins 30 ans s est vu ejecté de la sainte liste sous pretexe de son simple “confort” et condamné pour son manque d efficience.
    Le législateur nous dit donc dans ces quelques ligne qu il n est pas question de produire ( disons remplacer) une quelconque spécialité allopathique existante par une preparation pharmaceutique n ayant pas souscrit à la preuve par neuf de son efficacité…
    Donc , a ce point rendu nous ne pouvons que constater que les spécialités allopathiques ne sauraient êtres ” mises en compétition” même si ,et là on reste dubitatif! Elles n ont pas prouvé leur efficacité (tel le daflon qui se retrouve evincé au regard de ce critère)
    Nonobstant, lorsqu on consulte la notice de celui-ci on lit qu il s agit essentiellement d extrait de marron d inde…
    De surcroit, il m a été aisé ( de part mon métier) de constater que les medecins continuent a le prescrire , compte tenu de son efficacité placebo surement…
    Mais désormais a la charge intégrale du destinataire.

    La question qui pointe serait que protège t on ainsi? le consommateur- patient? le sacro saint trou de la secu qui fini par devenir un partenaire de la medecine a part entière ? ou les laboratoires pharmaceurtiques et leur pouvoir institutionnel? a moins que ce ne soit un appel du pied ( un coup plus surement!) aupres des assurances médicales privées…

    quoiqu il en soit, nous pauvres malades potentiels n avons donc aucun choix c est spécialité allopathique ou rien…même si nous payons integralement la note.

  5. aletheia

    11. septembre 2011 | 16:46 h

    navrée, fausse manipulation de souris :-)
    donc j’espère que votre manifeste finira par être entendu, je vais le faire circuler du mieux possible.

    je me permets de signaler aux personnes intéressées que la phytothérapie n’est pas chère et que la rembourser ne grèverai en rien le budget de la Sécurité Sociale.

    un exemple parmi d’autres : j’ai réalisé mon pot de poudre anti-douleur (utilisant un mélange de plantes où l’on trouve notamment de l’acide acétylsalycilique) pour les migraines et douleurs diverses, il me revient à moins de trois euros et il y en a pour 6 mois (famille de 4 personnes). Cela ne ruinerait pas la France.

    Par contre je regrette que des plantes comme le buis, et le cimicifuga aient été retiré de la vente en pharmacie. dommage pour les citadins. mais c’est une atteinte larvée à nos droits à la santé, de même que le scandale sur le purin d’ortie.

    avec mes remerciements pour votre, bien cordialement à toute l’équipe d’HIPPOCRATUS et aux autres signataires

    Aletheia

  6. aletheia

    11. septembre 2011 | 16:34 h

    Bonjour

    j’ai découvert par hasard votre heureuse initiative et la soutient de tout cœur. je suis juste étonnée qu’elle ne bénéficie pas d’un soutien médiatique ou politique plus important, voir au niveau des mutuelles, assurances, la CAF, la CRAM, etc.
    En effet, je suis utilisatrice de phyto et aromathérapie depuis toujours et je sais à quel point on peut faire des économies tout en se soignant ou se soulageant efficacement.
    La phytothérapie peut aussi jouer un rôle important dans le cadre de la prévention pour tous les âges de la vie.
    Car pour ma part j’essaie de l’intégrer aussi (dans certains cas) au coeur de la cuisine et de la diététique.
    Nul besoin d’être économiste pour comprendre qu’une réintroduction même à moyenne échelle de cultures biologiques de plantes médicinales peut créer des emplois durables, car cela implique ensuite tout un système :
    commercialisation, formation de thérapeutes, recherche,etc, avec aussi des retombées sur les plans écologiques. Cela peut même contribuer à revitaliser une partie du domaine rural de la France.
    Personnellement, je n’ai qu’un petit jardin, mais j’ai essayé d’y introduire nombre d’espèces médicinales, et florifères afin de contribuer en plus à repolliniser le coin.
    Et bien non seulement je bénéficie de ma petite pharmacie sur place, mais j’ai la joie d’être envahie d’abeilles.

    J’espère que votre manifeste finir

  7. generent

    16. février 2011 | 16:43 h

    je remercie l’auteur ou les auteurs de ce manifeste que je viens de découvrir. mes expériences approuvent tout ce que je viens de lire des témoignages. j’ai toujours été un vilain petit canard qui a toujours eu le signe efficace mais dérange…(licenciements…)conscience avec conscience qui lutte au milieu de l’inconscience, l’indifférence, le panurgisme,et les croqueurs de bénéfices chimiosés… j’ai confiance grâce aux moyens de communications à un changement dans le temps mais il est vrai qu’il sera difficile de “dévichytalisé” le système du grand nombre surtout en phase de globalisation. le temps donnera raison et Grande Dame Nature cessera un jour de se laisser souiller.il faut garder le principe de ne jamais abandonner mais résister et créer.les générations suivantes continueront l’oeuvre d’équilibre, d’harmonie et de vérité, justice. merci pour votre action.

  8. brache

    7. septembre 2010 | 14:27 h

    Je suis submergé de médicaments pour les douleurs et l’arthrose qui me donnent des démangeaisons intenables et surtout impossibles à faire partir. Je ne sais plus vers qui je dois me retourner.

  9. admin

    22. juillet 2010 | 14:44 h

    Merci de votre soutien. Nous avons en effet passé une période de découragement face au mur d’incompréhension du ministère de la santé.
    Nous explorons de nouvelles pistes avec les mutuelles pour le remboursement des médicaments à base de plantes médicinales et espérons pouvoir donner des nouvelles d’ici la fin de l’année à celles et ceux qui nous ont fait l’honneur de signer le manifeste.

    Dr Tourrasse

  10. Hamichette

    22. juillet 2010 | 10:43 h

    Nous sommes en 2010, dernier commentaire en 2007?
    J’espère que vous n’avez pas baissé les bras!
    Quand à moi, en voulant m’inscrire hier je me suis aperçue que je l’étais déjà, ça doit être assez loin pour que je l’ai oublié.
    Dommage que vous n’ayez pas rebondi sur votre action à l’époque en adressant des mails à la liste des inscrits;
    Je comprends que vous ne puissiez être partout non plus!
    J’adhère totalement et par avance vous remercie de m’adresser
    toutes vos informations. Salutations. ELISE

  11. tinoune

    19. juillet 2010 | 07:56 h

    Le hasard fait bien les choses,je suis a fond dans votre action. Payer pour se soigner,je l’applique depuis longtemps.Peut être un jour je ferais votre formation…

  12. belisa42

    1. mars 2010 | 17:30 h

    bonne action..il faut a tout prix que les personnes aient le choix de se soigner autrement.j’ai eu un probleme grave d’acnée (torse dos poitrine visage comparable a la varicelle)jusqu’a35 ans…aucun traitement traditionnel ne m’a soigner.Je dirais meme que c’etait pire.Merci aux plantes qui m’ont sauver radicalement.Bardane pensée sauvage en extrait pure a jeun et a 4O ans aujourd’hui j’ai une peau magnifique.Pensons toujours a faire un nettoyage des organes emonctoires(foie reins etc…)ce qui eviterais grandement des problemes.vive les plantes…

  13. jerome87

    26. février 2010 | 12:38 h

    Si ces médicaments sont inefficaces, ça peut se comprendre mais ne pouvait-on pas simplement les passer en génériques moins chers ?
    La politique du déremboursement est tout de même lourde pour nous car les 145 millions économisés par la Sécu, on va les payer par l’augmentation de nos mutuelles…
    http://www.fep.com

  14. alamanda

    17. février 2010 | 23:40 h

    j’ai pris beaucoup de poids en un an et je recherche des témoignages ainsi que des conseils car j’en ai marre de prendre n’importe quoi .
    ma prise de poids est dû à un gros souci dans mon travail il y a deux ans et depuis c’est l’escalade. Merci de me donner votre avis

  15. Thebault

    16. février 2010 | 09:30 h

    Bonjour, dans votre présentation sur la gelée royale et ses bienfaits, vous faites références à des recherches sur le sujet. Quelles sont ces recherches et par quels scientifiques ont-elles été menées? Merci de votre réponse.

  16. oliver

    28. janvier 2010 | 12:09 h

    je suis d’accord pour l’utilisation de la phytothérapie pour soigner le monde entier. Personnellement je pratique l’auriculothérapie et la méthode POYET. Toutes les techniques sont bonnes a prendre pourvus qu’elles soignent tout le monde et quelles ne fassent pas appel aux lobies Pharmaceutiques car ces industries sont une plaie pour l’être humain et la planète entière. Continuons a nous battre contre ces médecines inhumaines……

  17. belisa42

    8. janvier 2010 | 21:53 h

    Vive les plantes et les médecines parallèles ainsi que les vitamines. Victime d’acnés très sévères avec des traitements traditionnels sévères aussi sans résultats jusqu’à 35 ans je me suis soignée radicalement avec les plantes. Aujourd’hui je ne cesse d’approfondir mes connaissances dans tous ces domaines non agressif. Y en a vraiment marre de subir cette médecine unique qui nous détruit a petit feu;qui nous gave d’hormones;qui nous survaccine et qui prétend tout connaitre alors que des milliers de gens vivent de vrais résultats grâce à toutes ces médecines parallèles ; Normal grâce a tout cela on va moins chez le médecin, donc pas rentables les gens comme nous. En Suisse les scientifiques doivent etre les rois des crétins car là-bas on a déjà depuis bien longtemps pris conscience de l’utilité de ces médecines parallèles et de leurs efficacités et les déficits en remboursement sont moindres vu que les traitements sont moins couteux.
    Bon courage et tenons bon face a tous ces mensonges qu’on veut nous faire avaler. J’ai fait de la biologie et lorsque l’on a conscience et connaissances de certaines substances chimiques employées pour nous soigner ça fait vraiment froid dans le dos !!!

  18. Samuel31

    3. novembre 2009 | 23:56 h

    N’y a-t-il pas un moyen de légitimer la création d’un nouveau diplôme d’herboriste ? Dans le sens où il faudrait déjà démontrer que les pharmaciens ne sont pas très compétents ou du moins que la vente de plantes médicinales n’est pas dans le champ direct du pharmacien. Le pharmacien est plutôt celui qui vend des médicaments allopathiques, du matériel médical. L’officine pharmaceutique est le lieu de stockage des médicaments ne sont pas nécessairement suffisants pour stocker et contrôler la qualité des plantes médicinales. Sans compter leur présentation aux patients pour ne pas dire aux consommateurs.
    En outre, pour montrer l’importance du besoin d’avoir un professionnel compétent, ne faudrait-il pas définir ce que serait un herboriste en 2010 ? ce n’est plus celui de 1941 à la formation et aux connaissances limitées. Il faudrait tenir compte des dernières avancées thérapeutiques en la matière, des dernières découvertes en chimie, biochimie, physiologie végétale..et humaine..la formation de l’herboriste serait plutôt une formation scientifique (plus scientifique que celle d’avant 1941).
    Ainsi, pour résumer, je soulève trois questions :

    Comment légitimer la création d’un nouveau diplôme d’herboriste ?
    Comment démontrer que les pharmaciens ne sont pas les professionnels de santé adaptés à ce genre de commerce ?
    Sur quelle base de formation pourrait s’inscrire la profession d’herboriste ?

    Merci d’avance.

  19. soleil01

    12. octobre 2009 | 12:44 h

    on couterai moins cher à la sécu si on prenait tous des médicaments homéopathiques,j’essaie de me sortir d’un antidépresseur,ça me tape sur le système car l’homéopathie est de moins en moins remboursé,ils préfèrent rembourser les anti-dépresseurs qui me détraque,c’est un cercle vicieux et je coute cher à la sécu!!!
    J’espère de tout coeur que mon message qui sait ira vers les médias???
    Merci d’avance car je dépense beaucoup d’argent par mois pour me soigner!!!

  20. serpolet

    15. septembre 2009 | 12:07 h

    Bonjour,
    Cette action de pétition pour le remboursement de médicaments à base de plantes médicinales est certes indispensable, mais il y a aussi urgence à mettre et remettre en place les cursus de formation pour tous les personnels de santé ; il y a urgence aussi à réintroduire / réhabiliter les diplômes universitaires d’herboristerie, à faire connaître aussi plus largement les circuits alternatifs actuels pour toutes ces formations faisant appel aux plantes (phyto-, aroma,- gemmothérapie, etc.). De la plante à l’utilisateur final il y a beaucoup de personnes concernées et à concerner.
    A suivre…

  21. LUCY2711

    11. août 2009 | 11:43 h

    Effectivement il faut se battre et aussi se soutenir, car de nombreux maux peuvent être soignés par les plantes.
    Je suis formateur au jardin naturel urbain en Beauce, pas loin de Monsento (paradoxe!)et je dois dire que les gens se sentent de plus en plus concernés et c’est très important dans un monde où le pouvoir de l’argent domine. Ce pouvoir nous bascule au 19ème siècle vitesse grand V, où les riches sont de plus en plus riches et les classes moyennes de plus en plus pauvres…

  22. aromes

    23. juin 2009 | 09:12 h

    Bonjour
    que pensez vous de l’herboristerie et des herboristes?
    il me semble que la problématique est la même que pour le remboursement des plantes, c’est une absence de prise en compte

    à tard !

  23. isalouske

    8. juin 2009 | 13:19 h

    L’autre jours dans une émission radio, un médecin disait que la médecine traditionnelle était faite pour 95% des patients. Et les 5% restant on en fait quoi ? J’en fait partit, et j’aimerai savoir…… Mon seul recours : huile essentielle, pharmacopé chinoise, et médecine chinoise….. Et je peux vous garantir que ca coute cher à la fin de l’année…… Pourtant la sécu économise un max d’argent depuis que je suis soignée comme ca…..
    A quand le remboursement de toutes les médecines ????? N’est ce pas de la discrimination vis à vis de nous que de ne prétrendre soignée que 95% de la population ?????
    Il faut continuer a se battre !

  24. florence777

    14. mai 2009 | 10:34 h

    comment puis je me procurer les vidéos des conférences de ghislaine Lanquetot? Merci et bonne journée.

  25. sophiep66

    30. mars 2009 | 10:50 h

    Maraîchère bio depuis 2 ans , je suis horrifiée de voir le manque de logique de la part de tous ces décideurs .
    ça fait peur , vraiment rien de logique.
    Menons tous le combat pour vivre en osmose avec la nature , c’est vital.
    Médiatiser voila une super idée anto
    Je pense qu’il faut se rassembler et montrer que l’on est pas d’accord .
    Moi je suis partante , qui suit?

  26. meditval.

    18. mars 2009 | 09:58 h

    18 mars 2009

    Je soutien votre action. J’emploie le moins possible l’allopathie pour me soigner. J’essaye d’autres pistes: homéopathie, huiles essentielles, méditation.
    Ghislaine LANQUETOT Quebec) décrit très bien le problème de la prépondérance des laboratoires pharmaceutique dans son livre ” La mafia médicale”.A lire.

  27. 28AEB

    9. mars 2009 | 17:50 h

    Contre le cancer : une plante existe au Pérou (je suis d’origine péruvienne) qui se nomme la “uña del gato” (la griffe de chat), très utilisée là-bas en traitement mais également en prévention à petites doses, peut se prendre en poudre, en tisane… Un peu difficile à trouver en France car ne pousse pas sous nos latitudes, il y a quelques boutiques péruviennes à Paris qui en ont parfois.
    A noter également l’action de l’Aloe Vera, plante également très commune en Amérique du sud, très à la mode en ce moment mais pas toujours à bon escient (je doute de l’utilité d’en ajouter aux mouchoirs ou PQ… là c’est du marketing !), par contre son action anti-cancéreuse est bien réelle, elle a été prouvée scientifiquement. Il faut en consommer la pulpe (le goût n’est pas formidable, et celui de la “uña” est pire ! mais d’une efficacité remarquable)

    Au Pérou, la phytothérapie/naturopathie est encore très utilisée ; seule, par les guérisseurs (curanderos), mais aussi en complément ou conjointement avec l’allopathie.
    Malheureusement, depuis quelques années, là-bas aussi, le lobby pharmaceutique tente de faire reculer les médecines naturelles, de les discréditer, et peu à peu elles sont remplacées par leurs produits, moins bénéfiques pour la santé mais combien plus lucratifs !
    En Asie également, et notamment en Inde, les médecines traditionnelles et naturelles (Ayurveda, Acupuncture…) sont attaquées, diffamées, étouffées par le lobby pharmaceutique.

    Le problème est mondial, à cause de la globalisation, et des grands groupes de l’industrie chimique, de plus en plus puissants et intouchables.

    Dans le même temps, on veut nous imposer les OGM, on bombarde toujours plus notre nourriture de pesticides, hormones, engrais à base de pétrole et autres composés toxiques… à qui profite le crime ?

  28. Prescou

    6. mars 2009 | 02:27 h

    Je trouve aussi révoltant que nous perdions au profit de Mosanto et autre contrôleurs de la planète notre droit à la vie.
    saine et entière

  29. marivole

    30. janvier 2009 | 10:46 h

    bonjour a tous !
    pour ma part celà fait 25 ans que je me soigne naturellement et je soigne mes enfants aussi…je n’ai pas beaucoup participé au trou de la secu !!! vu que pratiquement tous les produits soignants que j’ achéte ne sont pas remboursés…non nous ne sommes pas libres de notre santé, de moins en moins ou alors c’est un choix qui coute tres cher…
    c’est avec plaisir, qu’ au hasard de mes recherches sur une formation je suis tombée sur votre site…et me suis jointe a vous !

  30. duramal

    26. janvier 2009 | 10:39 h

    A mon avis, les labo de produits toxiques nous tuent. Ils sont condamnables à perpétuité. Hélas ils sont si puissants financièrement et si influents qu’ils manipulent comme ils veulent les dirigeants de la Santé plus encore que les médecins. Bien difficile de contrer l’influence du profit dans notre siècle. Quel malheur!

  31. mimosa

    19. janvier 2009 | 18:04 h

    A l’heure du tout bio il serait temps que la medecine par les plantes soit prise avec plus de considération bravo pour l’action

  32. roseline

    19. janvier 2009 | 06:33 h

    Hygiéniste-naturopathe, je soutiens votre action à 200 % ! Parce qu’il n’y a pas un médicament chimique, qui on le sait, ne produise aucun effet secondaire plus ou moins grave, ON DOIT AVOIR LE CHOIX DE SE SOIGNER NATURELLEMENT ! Les médecines douces et les plantes doivent être REMBOURSEES !
    J’ai d’ailleurs opté pour une mutuelle qui les rembourse, cela commence en France ! Courage !

  33. Florence2008

    18. janvier 2009 | 11:59 h

    Si chacun prend le temps de faire passer le message nous arriverons à un résultat positif. Une grande majorité commence à sortir du troupeau de mouton et c’est tant mieux…

    Chacun doit être libre de se soigner comme il l’entend et obtenir le remboursement de produits naturels qui n’engendront certainement pas d’autres maux liés à toutes ces saloperies de synthèse évidement moins profitables à certains.

    Florence

  34. admin

    5. décembre 2008 | 12:43 h

    Edeline , merci pour votre message de soutien
    Nous encourageons bien sûr la diffusion du manifeste sur support papier ( voir ci-dessus comment éditer la grille de signature). Plusieurs cabinets médicaux et paramédicaux, pharmacies et particuliers diffusent le manifeste et font signer ces listes imprimées qu’ils nous envoient ensuite.
    Nous restons à votre disposition au 04 91 22 60 78 pour plus d’informations. Cordialement Gilbert

  35. Edeline

    2. décembre 2008 | 21:25 h

    Bonjour!
    Je vous soutiens de tout coeur!!! J’étudis actuellement la réflexologie (travail par pression sur les pieds et les mains qui, grâce aux influx nerveux, agit sur les organes du corps pour détendre, rétablir la circulation des fluides et l’équilibre de tous les systèmes) et je me soigne depuis petite avec l’homéopathie et les fleurs de bach. Je suis effrayée de voir les tactiques du gouvernement pour réduire la population!!! A croire qu’ils veulent nous envoyer dans la tombe!?
    Cependant une petite chose me tracasse…on m’a expliquée que les pétitions sur internet n’avaient pas de valeur aux yeux de la loi, car trop facilement falsifiables. Les signatures dûrement récoltées jusqu’à maintenant auront-elles autant d’impact si le ministère de la santé les balaye avec cet argument? N’est-il pas plus sûr de signer et faire circuler ce manifeste sur papier?
    De tout coeur avec vous!
    Edeline

  36. chrismit

    2. décembre 2008 | 18:51 h

    Je trouve anormal que les plantes médicinales ne soient pas considérées comme des médicaments à part entière remboursés.

  37. merouest

    28. novembre 2008 | 19:26 h

    Je suis outrée et en colère par la volonté de supprimer la médication qu’utilise les médecins anthroposophes. Les produits Weleda - Mercurius auratus,un merveilleux anti-obsessionnel et viscum album anti-cancérigène- dans la mesure ou ils augmentent la défense immunitaire, sont des produits naturels qui me sont actuellement administrés et sans eux, je ne serai pas de ce monde. S’ils disparaissaient, je ne saurais pas comment me soigner puisque ce dont je souffre ne peut-être en aucun cas traité par allopathie.
    Les gouvernants et les lobbies pharmaceutiques sont totalement irresponsables et nous font subir leur loi sans connaître notre souffrance et le bienfait de ces médicaments totalement indispensables pour moi afin de recouvrer ma santé.
    Honte à eux! de ne vivre que sur des principes intolérants pour les citoyens qui ne pensent pas comme eux.

  38. MCS61

    26. novembre 2008 | 20:17 h

    Je suis vraiment outrée de la façon dont nos gouvernants sont à la merci des laboratoires pharmaceutiques et autres … En 25 ans d’activité professionnelle j’ai eu deux arrêts de travail : un premier de 2 semaines, un second de 3 pour des problèmes gynéco. Rien d’autre et je me soigne depuis l’enfance par les plantes et l’homéopathie. Mes enfants sont au même régime et jamais absents de l’école si ce n’est pour rougeole ou varicelle. Et l’on va me dire que cette médecine là ne vaut pas la peine d’être valorisée !! De qui se moque t’on ?

  39. LOU3971

    26. novembre 2008 | 17:13 h

    Pouvoir se soigner naturellement aussi meme avec de petites ressources….

  40. Safaric

    26. novembre 2008 | 00:22 h

    Médicaments des plus efficaces pour certaines maladies et en prévention, beaucoup moins chers par ailleurs que les médicaments traditionnels, je pense qu’il serait temps que les caisses maladie remboursent les médicaments naturels quand ils peuvent agir à temps.

  41. pulsatille

    22. novembre 2008 | 11:27 h

    pour la maladie de Crohn il faut essayer absolument le régime du Dr Seignalet !
    sinon je voulais témoigner à propos de l’excellent Climaxol qu’en général j’achetais sans passer par le remboursement tellement il était bon marché : 8 francs environ à l’époque et maintenant il est à 10 euros à la même pharmacie !!!! 8 fois plus cher ! je crois que je vais aller déterrer quelques rizomes de fragon et en faire des tisanes , il va falloir bientôt nous débrouiller tous seuls.

  42. valentin

    18. novembre 2008 | 10:48 h

    ne nous laissons pas faire,soyons des consommateurs avertis et responsables ne laissons des gens qui n’y connaissent rien prendre en main notre vie.restons libres c’est le propre de notre condition humaine.

  43. cilou

    13. novembre 2008 | 09:22 h

    Bonjour,
    La reconnaissance des thérapies naturelles ne passera pas sans une formation reconnue par l’état des professionels de santé “officiels” (médecines, pharmaciens, dentistes, sages femmes, infirmiers…) il faut également militer pour que ce genre d’enseignement soient mis en oeuvre !!

  44. poulette

    22. octobre 2008 | 01:16 h

    La situation est beaucoup plus grave que nous le pensons; il n’ y a qun reméde à ce mal : la gréve de la consommation .
    On nous supprime des plantes médicinales, on ne permet plus aux gens modestes de manger des légumes et fruits tant ils sont chers.

    Pourtant c’est, il me semble la premiere pharmacopée. Les carences en vitamines, minéraux, oligo-éléments, avec le stress ne sont ils pas à l’origine de bien des maladies dégénératives?
    Cela ressemble à une stratégie dans la rupture sociale. Par contre les pubes ont tous les droits dans les mensonges et mauvais conseils.
    Il faut éteindre la tele dés qu’il y a les pubs. écoutez de la musique,lisez, regardez un dvd tout ce qui est possible pour ne plus encourager ce système à nous détruire , même si cela peut sembler exagéré, même au prix d une privation que l’on CHOISIT. ________
    Nous sommes responsable de nos comportements envers nos futures descendances. Ce n est pas de se révolter mais d être éfficace.
    Dire ce qu’ on fait et faire ce qu on dit.
    bonne receptoin à bientot

    Pour répondre à ces personnes souffrantes je conseille examen anti radicalaire .dépistage d’allergies alimentaire… la feuille de nori et de la levure de biere gellule . Pratique du qi kong, ajouter de vitamine B 12 B9 B6 et voir un acupuncteur de qualité.
    Si pas , allez vers une association japonaise, ils sont très sérieux. Encore le stress qui frappe et pourquoi il vous frappe ?
    Il faut faire des massages doux à votre cousine faire déplacer un acupuncteur , lui donner des jus de fruits et légumes sortis de la centrifugeuse. lui lire les contes de Grimm . Il y a des livres sur le qi kong comme “le qi kong de la joie” ou de sur la respiration

  45. midi

    7. septembre 2008 | 14:18 h

    pour une médecine naturelle à la portée de tous

  46. aglantine

    6. septembre 2008 | 11:21 h

    les plantes en génèral n’ont pas d’effets secondaires. Je suis une adepte
    des plantes depuis depuis très jeune. je tiens cela de ma mère
    et je l’ai inculqué à mes enfants, et maintenant à mes petits enfants
    Bon courage

  47. bettycoop83

    5. septembre 2008 | 12:53 h

    Sans remboursement, nous ne serons plus aptes a nous soigner. Tout est cher a notre époque, sauf le montant de nos fiches de paye. OUI LES FRANCAIS SE PLAIGNENT, ET POUR CAUSE!

  48. amouriwalid

    29. août 2008 | 05:10 h

    la thérapie avec les plantes médicinales offre plus de sécurité et d’éfficacité pour les malades
    je suis un nouveau pharmacien tunisien, et j’espère pousser le domaine de la phytothérapie dans mon pays

  49. mamouche642

    14. août 2008 | 08:28 h

    bonjour,
    je soutiens cette action car j’ai déjà eu des effets bénéfiques par les plantes.
    cordialement
    Mme MC

  50. phmc

    27. juillet 2008 | 12:30 h

    Le remboursement implique la sécurité du circuit de distribution : la pharmacie d’officine.
    La sécurité concerne :
    - la qualité du produit,
    - l’ information et le conseil associé (code de déontologie)
    - l’adéquation du produit au p

  51. nieves

    21. juillet 2008 | 21:45 h

    Je recommande à tous ceux qui souhaitent se soigner par des plantes de lire le livre de Marcel BERNADET, il est malheureusement décédé il y a trois ans, mais combien de bons conseils il m’a donné, c’était un sage. Il a vécu jusqu’à 93 ans en se soignant avec des plantes.
    Il faut continuer.

  52. meleagris

    2. juillet 2008 | 16:02 h

    c’est avec peu d’espoir que je signe votre manifeste .je vous suis reconnaissant d’essayer mais en ces temps d’ économies sur les malades je vois mal comment on pourrait rembourser des produits dont ces gens pensent que l’efficacité n’ est pas avérée ! espérons une prise de conscience collective

  53. chriduj

    20. juin 2008 | 16:45 h

    Ne nous laissons pas abattre !

  54. paquo

    18. juin 2008 | 13:40 h

    voici 3 ans que je me soigne avec des plantes aromatherapie sicice organique loic le ribault,je viens de subir une osteotomie du genoux,je prends des anti inflamatoires par obligation,je prends pour l’estomac du superbiomin,qui me convient bien,pas d’effet secondaire due aux anti inflamatoire,le silice m’a aide pour la reconstitution de l’os,comme anti douleur je prends du dol’arom qui est tres bon pour la fibromyalgie

  55. colomba

    18. juin 2008 | 08:31 h

    CELA FAIT DES ANNEES QUE JE ME SOIGNE PAR HOMEOPATHIE ANTROPOSOPHIE ET PAR LES PLANTES… J AI EU DES ENNUIS DE SANTE SUITE A L ISOMERIDE QUE J AVAIS PRIS POUR PERDRE DU POIDS DONC JE ME RETROUVE AVEC DE LA COXARTHROSE SPONDYLARTHROSE BECS DE PERROQUETS PLUS DE CARTILAGE … ET UN BALANCEMENT DE MON BASSIN…VOILA POURQUOI JE SUIS CONTRE TOUT CE QUI EST CHIMIQUE…
    JE SOUTIENS TOUTES LES PERSONNES QUI SE SOIGNENT PAR LA MEDECINE NATURELLE
    BONNE JOURNEE A TOUT LE MONDE
    FAUT TENIR BON POUR QUE LA MEDECINE NATURELLE SOIT RECONNUE PAR TOUT LE MONDE

  56. nature1

    4. juin 2008 | 21:28 h

    Après de vives réactions aux antibiotiques et aux remèdes allopathiques pendant mon enfance, j’ai décidé de me soigner autrement depuis plus de 30 ans. Et je suis très satisfaite des plantes utilisées en permanence. Je suis déjà intervenue auprès de nos ministres pour dénoncer la discrimination sur les remèdes, et la liberté thérapeutique. Les homéopathes français seraient-ils moins bien formés que les allemands ? En 2004, le ministre de la santé n’a pas répondu à cette question. Soyons nombreux à signer ce manifeste et exiger cette liberté thérapeutique, signe de vraie démocratie !Pourquoi ne pourrions-nous pas nous aussi bénéficier des retours de nos cotisations à l’assurance maladie ?

  57. mannix

    1. juin 2008 | 10:09 h

    L’arrèté du 20.04.2007 qui, par le choix d’un Comité élimine environ les 3/4 des souches homéopatiques remboursables(PPH) et la “remarquable” circulaire 32/2007 du 07/08/2007 entraine de fait le déremboursements de la totalité des Préparations Magistrales à visée strictement thérapeutique (ex PMR) En conséquence de ce déremboursement le retour au marché libre des matières premières se traduit par un bond spéctaculaire des prix à l’officine. Ce bond résulte de:
    -l’augmentation du prix des Laboratoires,(souvent de
    30%)
    - l’laugmentation de la marge du pharmacien (doublée le
    plus souvent)
    - l’augmentation de la TVA qui passant de 2,1 à 5,5 est
    multiplé par 2,62,
    A ce petit jeu ou tout le monde se sert sur le dos des patients, les prix ont doulé ou triplé selon le cas, la DGCCRF qui faute de mieux a le sens de l’humour répond ( courrier du 22 avril 2007), que c’est au consommateur de faire jouer la concurrence!!!! !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
    Quand on connait la réalité précédente et les différences de prix concernant les produits 17 à 22%,plus rarement 30%)
    entre telle officine et telle autre, entre Paris et banlieue, entre ile de france et certaines provinces…
    on reste pantois vis à vis des pratiques républicaines,
    et du flou économique dans le domaine de la santé.
    Je pense qu’il faudra plus qu’une pétition demandant le retour au remboursement pou traiter objectivement le sujet.
    Pour ma part, j’ai entrepris, en mon nom, mais plus encore au nom de toutes les personnes de modeste condition qui ne peuvent plus, pour raisons économiques, bénéficier de la Phytothérapie Clinique, toutes les mesures possibles de rétorsion.
    Prendre également connaissance de Que choisir de ce mois
    écoulé.
    Bonne analyse du sujet et bon courage aux quelques uns qui auront le courage de saisir Mesdames les Ministres Bachelot et Lagarde sur ce sujet.
    Mannix

  58. odiledilou

    17. mai 2008 | 18:31 h

    les plantes sont un moyen très efficace de se soigner.Je les utilise depuis de nombreuses années comme le faisaient mes parents et ma grand mère paternelle. C’est peut être moins rapide pour agir mais le corps lui est soigné naturellement. J’ai dû prendre des antiinflammatoires suite à une intervention chirurgicale et mon système digestif a très pertubé. Je me suis soigné ensuite avec une tisane pour éliminer les effets nocifs des antiinflammatoires. Je continue à me soigner avec les plantes et continuerai à le faire envers et contre tout. >Tout comme je continuerai à me soigner par homéopathie et autres médecines douces.

  59. chrisgir

    16. mai 2008 | 14:09 h

    Depuis la nuit des temps les plantes sont utilisées pour soigner, pourquoi depuis quelques années leur faisons nous du tort (en les eliminant de nos prés par les pesticides)
    Je peux constater qu’ayant été éduquée dans le respect des plantes l’on pouvait s’en faire des alliées. Mon fils a été atteint d’un lymphome (il est aujourd’hui en remission) la seule chose qui ai pu l’aider pour les effets secondaires ce sont les plantes qu’il consomme sous forme d’infusion ou en usage externe.
    Toutes les recettes que j’utilise me viennent de mes grands mères, qui les utilisaient bien avant moi.
    Pourquoi faire un tel tapage pour nous faire avaler du chimique alors que le bio existe et que trop souvent nous le foulons aux pieds

  60. fragola-31

    14. mai 2008 | 08:35 h

    Je manifeste pour que les medicaments à base de plantes soient remboursés, ras le bol de tous ces produits chimiques,qui nous apportent que des inconvenients.

  61. michelataroff

    8. mai 2008 | 17:08 h

    je suis solidaire de votre action en espérant qu’elle aboutisse.

  62. admin

    7. mai 2008 | 19:37 h

    Bonjour,
    Je réponds à bastet1234.
    L’association de peau sèche eczéma et de maladie de crohn se retrouve souvent. L’inflammation de la muqueuse colique retentit en général sur la peau car peau et intestin sont très étroitement liés. On ne peut pas conseiller une plante médicinale dans un cas comme le votre. On peut par contre conseiller de consulter un médecin psychothérapeute, car c’est souvent l’utilisation de plusieurs plantes médicinales qui peut être indiqué. Votre pharmacien pourra probablement vous orienter vers un professionnel qualifié. Bonne continuation.

  63. nhelene

    5. mai 2008 | 19:01 h

    Je soutiens votre action des deux mains. Actuellement un de mes amis vient de subir un double pontage (il va très bien) et pour ses douleurs inévitables après une telle opération, il utilise des patchs anti-douleur à base de plantes. Ca fonctionne très bien.
    Il faudrait qu’un jour tous ces “décideurs” et dans tous les domaines d’ailleurs, prennent conscience que l’avenir est ailleurs que dans les multinationales et les lobbies pharmaceutiques entre autres.
    Merci à vous et plein de courage pour cette action

  64. bastet1234

    4. mai 2008 | 23:05 h

    Bonjour , j’ai un eczema et ma peau est donc tres dessechée.J’ai essayé des tas d’anti histaminique mais rien ne marche.Quelle plante pourrais je prendre ? A noter que j’ai la maladie de crohn et que je paux pas prndre n’importe quoi ! Merci d’avance !

  65. glutathion

    9. avril 2008 | 07:34 h

    à fibrophyto
    Essayez d’éliminer le plus possible les substances neurotoxiques de votre quotidien: plomb, mercure,solvants,produits phyto sanitaires et alu
    pour l’alu: lire attentivement la composition de tous les cosmétiques, médicaments, additifs alimentaires (certains en contiennent)et éviter les emballages en alu.
    L’alu a une action neurotoxique prouvée et on le trouve partout ! Par effet cumulatif, au fil des années, il participe à la détérioration des neurones contribuant ainsi à l’explosion des troubles neurologiques et maladies neuro dégénératives

  66. moune

    29. mars 2008 | 22:11 h

    bonsoir souffrant actuellement d’accouphéne peut’être que quelqu’un pourrais m’indiquer une plante méddicinales
    merci je suis contente de participer à ce mouvement

  67. moune

    29. mars 2008 | 15:42 h

    je me soigne le plus souvent avec des plantes
    mais depuis 2 mois je souffre d ‘acouphène
    mon docteur ma prescri un médicament helas sans resultat peut-être avec les plantes j’aurais plus de résultats
    je ne sais pas quel plante prendre pour se genre de probléme

  68. chamane-des-bois

    25. mars 2008 | 16:48 h

    les plantes depuis toujours nous soigne; alors ne changeons rien…agissons pour leur redonner le droit de nous soigner sans affaires d’argent…De tous coeur je vous soutient..
    que la médecines douces par les plantes reviennent, et que le rmboursement soit aussi automatique, qu’une epoque les antibiotique…..

  69. chamane-des-bois

    25. mars 2008 | 16:42 h

    je soutient tout a fait votre action; les plantes et leurs propriétés me permettent de me soigner,depuis deux ans maintenant et je me suis toujours demander quand est ce que l’on reconnaitrait leur pouvoir et donc leur remboursement. Une plante est pourtant libre, on dvrait pouvoir utiliser ce que la nature nous offre gratuitement; mais ce n’est qu’une utopie…
    Il faut y croire; ensemble; on y arrivera…..

  70. berthe

    21. mars 2008 | 00:33 h

    Les pouvoirs publics sont bien informés de l’efficacité de ces produits à base de plante mais les lobbies des labos voyant le regain de la médecine naturelle ont pris peur et ont poussé au deremboursement (pommade rap efficace pour les jambes lourdes par exemple). A quand le temps ou on ne paiera la consultations qu’aux médecins vraiment capables de soigner et non prescripteurs de drogues inefficaces causant des maladies iatrogènes et le trou de la sécu . Quand à l’obligation vaccinale c’est une atteinte à la santé publique et ce malgré les études qui démentissent leur utilité. Prenons enfin notre santé en main et refusons de nous intoxiquer. Les simples sont à portée de main à qui sait les rencontrer avec humilité … notre mère nature a prévu de soigner ses enfants, respectons L

  71. Aloe nature

    18. mars 2008 | 20:44 h

    Josiebio, je peux t’aider si tu le souhaite dans le soutien de ta maladie, je travail dans la santé et soigne un certains nombre de personnes via procédés naturels qui ont faits plus que leurs preuves.
    Si tu souhaite me contacter: ronan.babin@aliceadsl.fr

    Cordialement

  72. planteactive

    9. mars 2008 | 08:04 h

    je suis intéressée par votre combat
    pour soigner les maladies génétiques rares, quoi faire
    et pour les accompagnants!que c’est difficile

  73. admin

    6. mars 2008 | 19:47 h

    je réponds à Helios et clesteph..
    Je vous propose de poser vos questions sur le Forum http://forum.plante-sante.net/
    Il est plus adapté pour avoir des réponses à ce genre de questions, soit par des internautes , soit par nos enseignants ou apprenants qui suivent les formations Hippocratus et régulent ce Forum
    Merci
    MP

  74. helios

    19. février 2008 | 15:24 h

    j’aie une question botanique, ne sachant où la poser je tente donc ici:
    Gentiana lutea est-elle monocotyledone ou dicotiledone ?

  75. clesteph

    16. février 2008 | 16:24 h

    Bravo pour votre action…continuons.
    L’olivier et le fenugrec peuvent ils faire baisser la glycémie
    (diabète type 2)?

  76. fanedeJMG

    24. janvier 2008 | 00:12 h

    Grâce à la phytothérapie, j’ai évité l’opération d’un fibrome.

  77. Bibip

    23. janvier 2008 | 12:42 h

    23-01-2008
    Depuis mai 2007 je me soigne uniquement par la phytotherapie et l’homéopathie pour un carcinome sur le larynx. Je crois dans la guérison via les vertus de nos plantes et espère éviter la chemio et radiotherapie, qui ne me garantit rien. Au contraire, la perte totale de ma voix par les radios est quasi certaine. Je suis les recommandations de personnes qui ont signé ce blog et je leur suis très reconnaissant.
    Je ne désire pas citer leur nom vu la chasse aux sorcières que semble déclencher une guérison qui se fait naturellement et non par la méthode de la médecine classique, comme l’a démontré encore une émission sur le poste TV flamand CANVAS de hier dans le programme: TER ZAKE.
    Je soutiens de tout cœur cette initiative. Trop de gens sont “punis” par des non remboursements et sont ainsi souvent dans l’impossibilité de se guérir naturellement, sans aide de l’industrie pharmaceutique.Bien à vous.bibip

  78. caline

    22. janvier 2008 | 15:00 h

    Je suis révoltée de constater qu’une fois encore, dans le

    domaine de la santé, les plus démunis soient confrontés à

    l’impossibilité matérielle de se soigner en conservant le

    choix de soins. Souhaitons une avancée prochaine dans ce

    domaine.

  79. josiebio

    20. janvier 2008 | 10:07 h

    Re bonjour

    J’ai la maladie de crohn depuis 2 ans , je cherche quelques plantes qui pourraient m’aider à combattre cette maladie .
    Merci pour votre aide.
    Je prends actuellement un traitement allopathique mais les effets secondaires sont ………. pénibles, voir pires que la maladie .

  80. Didouda

    18. janvier 2008 | 15:02 h

    A essayer: les exlixirs “elixalp”, très efficace, totalement naturels.
    J’ai éliminé 5 kystes aux ovaires grâce à eux, et j’ai ainsi évité l’opération, qui selon le gynécologue était inévitable.

  81. ntash20

    11. janvier 2008 | 19:18 h

    Réponse à fibrophyto:

    Salut, moi j’ai eu une spondylarthrite ankilosante, en gros un
    rhumatisme assez grave qui me déformait les muscles. je dis ‘j’ai eu’ car aujourd’huis je suis guéris.
    J’ai été voir un rhumatologue spécialisé dans l’homéopathie et là ça change tout. Avant j’avais vu plein de rhumatologues ‘allopathiques’ et je devai prendre des traitments très lourds qui avaient des effets secondaires. Bref, je te conseil vivement de te trouver un rhumatologue spécialisé dans l’homéopathie.

  82. fibrophyto

    5. janvier 2008 | 20:37 h

    je recherche plusieurs solutions naturelles, pour obtenir la guérison de ma fibromyalgie. chaque jour, j’ai une nouvelle douleur, mon inquiétude était grandissante, après plusieurs examens de la tête aux pieds, cette avalanche de maux découvrait une fibromyalgie. Je suis “très plantes médicinales,(tisanes, huiles essentielles, élixir, baume, homéo) et mon désir est de trouver le ou la meilleure solution, non seulement pour moi-même, mais d’aider d’autres personnes qui sont dans le même cas que moi. Je soutiens votre action sans hésitation!.
    Merci encore.
    Marie-Pierre.

  83. crevette

    29. décembre 2007 | 16:35 h

    il y a lontemps, que je me soigne avec des médicaments
    base de plantes médicinales,les résultats sont très
    significatifs.

  84. terzea

    17. décembre 2007 | 18:58 h

    Signons car les valeurs de la vie doivent être accessibles à tous !

  85. chouza

    17. décembre 2007 | 18:48 h

    Enfin, on revient à la source ! Il serait temps d’outrepasser les méthodes absurdes des généralistes chimiques qui croient avoir le protocole de la guérison, et qui en fait nous condamnent à rester malades ! Que ces chimistes testent eux-mêmes leurs poisons… et que l’on rembourse la nature de ses bienfaits.

  86. caribou

    1. décembre 2007 | 16:59 h

    Si les plantes étaient moins chères, pensez vous qu’elles auraient été déremboursées ?
    Je trouve inadmissible d’être obligé, imposé, de toujours payer plus,pour être de moins en moins assuré,et d’être
    imposé de se soigner comme d’autre le décide pour vous, ou sinon pas de remboursement.
    Bravo pour votre action et merci.

  87. Jasione

    29. novembre 2007 | 23:00 h

    MERCI DE CETTE INITIATIVE .

  88. pharco

    29. novembre 2007 | 17:11 h

    Veuillez trouver ci-joint les signatures du Manifeste actuellement recueillies dans mon officine.
    Un grand merci pour votre action en faveur des plantes qui sont bien malmenées dans notre triste société.
    Bien cordialement

  89. admin

    29. novembre 2007 | 17:04 h

    Message de Potar envoyé par mail le 29/11
    bonjour
    ci joint 3 listes de signatures
    bonne réception
    RM
    pharmacien dpt68

  90. admin

    29. novembre 2007 | 17:01 h

    Message de TrincaRM envoyé par mail le 29/11 en réponse à la newsletter n°3 du manifeste
    Bravo à toute votre équipe , et à tous, pour cette première étape des 5000 signatures franchie qui nous réjouït..
    Merci encore pour cette démarche courageuse que vous avez entreprise et qui se doit d’atteindre son objectif final dans l’intérêt de chacun d’entre nous.
    Les médias vont maintenant intervenir… mais les signataires actuels et à venir vont poursuivre leur action avec optimisme.
    Bon Travail !

  91. Edouard

    29. novembre 2007 | 08:17 h

    Hélas tout est question de “Fric”,je crois encore que nous sommes pris pour des “ANDOUILLES”.

  92. admin

    28. novembre 2007 | 19:37 h

    Message transmis par mic31 le 28/11

    Bonjour,

    Pouvez-vous rajouter ma signature SVP

    Voilà mes arguments.
    Ma sœur puis aujourd’hui ma mère ont eu un cancer (sein pour la 1ère, bouche pour la seconde).
    Une homéopathe leur a prescrit des plantes d’origines africaines mais issues d’une association toulousaine créée par un médecin.
    Ces plantes ont eu pour effet de réduire les effets secondaires de la chimiothérapie. C’est loin d’être négligeable mais le problème est que nous sommes une famille d’ouvriers et donc de “smicards” et que nous avons été obligés d’assumer seuls les coûts de ces plantes.
    Merci de relayer cette information auprès du Ministère concerné.

    En deuxième position, il serait temps que les montants concernant les perruques (perte de cheveux suite à la chimio) soient revalorisés. En effet, si vous aviez seulement une petite idée de l’esthétique des perruques remboursées par la SS… vous n’oseriez jamais les porter.

    En troisième position, mais dans quels états sont nos hopitaux francais ?
    Je vais tous les jours à l’hopital pour soutenir ma mère.
    Manque de moyens matériels et humains évidents… ma mère ne pouvait dormir qu’en position assise sur son lit et avait besoin de 2 oreillers… impossible… il n’y a qu’un oreiller par chambre… les draps sont quelque fois déchirés… le manque de personnel est incroyable.. en découle le manque d’hygiène (ils font ce qu’ils peuvent).. et donc ma mère a attrapé un staphylocoque doré en plus de toutes les opérations déjà subies suite à ce cancer…
    Manque de formation du personnel… la communication entre eux et les patients/famille n’est pas au top malgré leur effort : exemple un médecin est passé en matinée dire que ma mère pouvait commencer d’essayer de boire.. information démentie par son chirurgien qui le soir lui interdisait… vous imaginez les conséquences ?

    Merci

  93. Dac

    17. novembre 2007 | 21:18 h

    Les plantes médicinales sous leurs formes diverses, HE comprises, mais il ne faut pas oublier les légumes et les fruits bio !
    Comme guides j’utilise les 3 ouvrages du Docteur Jean Valnet et je consulte régulièrement l’excellent site canadien “Passeport Santé” à cette a cette adresse :
    http://www.passeportsante.net/Fr/Accueil/Accueil/Accueil.aspx
    Amitiés à toutes & tous

  94. violettefleur

    15. novembre 2007 | 18:44 h

    voici 40 ans que je me soigne au maximum par homéopathie ou phy yothérapie et je supporte bien mieux que l’allopathie, au moins pas d’effet secondaire

  95. mitxpen

    13. novembre 2007 | 12:08 h

    De tout temps, les gens se soignaient, se soignent,et se soigneront par les plantes, alors ou est le soucis?
    A mon avis l’Etat se fou littéralement de notre gueule et y en a marre de devoir toujours se battre ou se justifier alors que le problème est, et sera toujours l’argent…

  96. glsah

    9. novembre 2007 | 01:34 h

    que voulez-vous dire par hippocratus?? c’est soi-disant du latin? cela fait plus distingué que hippocrate? vous êtes-vous donné la peine de consulter un dictionnaire?
    cordialus salutus! ah pauvre latin, que ne te fait-on pas subir en france!

  97. PRELE

    7. novembre 2007 | 23:36 h

    Bonjour,
    Je viens de subir le déremboursement de médicament homéopathique : “les 12 sels de Schüssler” alors que seuls 4 de ces sels ne sont plus officiellement remboursés, il est tellement plus facile d’appliquer le non remboursement à l’ensemble du produit. cela m’a coûté la modique somme de 22,90€ au lieu de 6,94€ précédemment ( ce produit m’étant prescrit par mon médecin homéopathe depuis plusieurs années). Les explications du laboratoire (Boiron) précisent qu’aucune augmentation du produit n’a eu lieu depuis longtemps. mais tout de même multiplier par 3, cela fait beaucoup ! c’est vraiment devenu un produit de luxe! je n’ai pas l’intention de laisser cette affaire à ce niveau. Je vais interpeler le Médiateur de la République pour qu’il enregistre l’abus de pouvoir (face aux citoyens)du laboratoire qui, apparemment, décide du remboursement ou du non remboursement global du produit.
    Affaire à suivre …

  98. moniquemarier

    3. novembre 2007 | 20:37 h

    vivre avec la douleur est un combat de tous les jours.si nous avons des plantes qui peuvent nous aider a nous soulager donner nous aussi les moyen de se soigner.

  99. josiebio

    3. novembre 2007 | 08:41 h

    Bravo pour cette action .
    Il faudrait que le gouvernement cesse de fermer les yeux sur les bienfaits de la medecine douce et d’arêtter de privilégier le commerce pharmaceutique ……..
    le fric ou la santé : that is the question !!!!!!!!!

  100. Majo-ro

    2. novembre 2007 | 19:18 h

    J’espère qu’il n’est pas trop tard pour s’associer à votre action.Etant atteinte de sclérodermie,après avoir expérimenté grand nombre de médicaments allopathiques onéreux pour la Sécurité Sociale et nocifs pour ma santé en raison de leurs effets secondaires je me suis tournée vers l’homéopathie et la phytotérapie.Je suis soignée par un médecin femme génial qui prend le temps d’écouter,d’examiner,de parler et cela sans avoir de dépassement d’honoraires.Je peux dire que ma qualité de vie s’est beaucoup améliorée et mon moral aussi car grâce à ses prescriptions je ne souffre pratiquement plus et j’ai retrouvé mon dynamisme.Hélas ,lorsque je suis allée renouveler mes médicaments à la pharmacie j’ai eu la surprise de ne plus être remboursée ou très peu.
    Je ne comprends pas que le gouvernement n’ait pas depuis fort longtemps fait des études pour démontrer l’efficacité de l’homéopathie et de la phytotérapie,d’autant plus que des médicaments allopathiques proviennent de plantes.
    Ou bien est-ce une histoire de gros sous???chose qui ne m’étonnerait pas.
    Mon mari qui relève d’un cancer et ne jurait que par l’allopathie se fait actuellement soigner par homéopathie et phytotérapie et commence à en ressentir les bienfaits.
    Pourquoi alors permettre que les m&dicaments déremboursés continuent à être fabriqués et vendus à un prix plus élevé qu’avant s’ils s’avèrent inefficaces?
    J’ose espérer que mon témoignage sera lu par ceux qui nous dirigent et décident de tout sans savoir ce qui est bon pour notre santé.

  101. chantalchat

    2. novembre 2007 | 10:29 h

    j’avais une fibromyalgie tres severe avec le syndrome sec du meme grade.
    Il y a 3 ans j’etais une loque humaine, j’ai cherché seule comment me soigner.
    Je ne prends plus que de l’homeopathie en teinture mere et des oligo element, je revis.
    J’ai reussi à mettre sous controle des produits naturelles tous les malaises de ma maladie.
    il y a 8 mois j’ai deposé au minisre de la sante de l’epoque, un dossier avec le traitement que je prenais et qui reussissait et une demande de prise en charge par la securite sociale des produits homeopathiques et des oligo elements, demande egalement de mise en recherches de ce traitement pour soulager les fibros.
    Je vous donne mon soutien complet à votre action.
    chantalchat

  102. fibro

    28. octobre 2007 | 14:51 h

    entemps que maman d’une fille fibromyalgique, ce manifeste s’il aboutissait, serait très utile pour la fibromyalgie et bien d’autres causes.

  103. Marie-helene

    13. octobre 2007 | 17:01 h

    Les plantes ont été utilisées depuis la nuit des temps pour améliorer la santé ou la déteriorer. Nos dirigeants ont la mémoire courte. Ce n’est pas parce que les progrès scientifiques nous ont permis de jouer au mauvais apprenti sorcier que les plantes ne restent pas efficaces et sans doute bien plus que la chimie dans beaucoup d’indications thérapeutiques. Il est évident que de gros intérêts sont en jeu et que le fléau de la balance penche de leur côté. Recueillir le plus de signatures est bien l’enjeu.

  104. filipe

    11. octobre 2007 | 09:31 h

    les plantes sont à la base de la medecine.pourquoi nous faire payer cher des matières et molécules artificielles quand les plantes,plus facile à trouver, peuvent aussi bien nous soigner?
    Tout cela n’est qu’une histoire de gros sous et de pouvoir,sans aucune déontologie ni sens de l’humanité.
    Soignons nous aux plantes pour rester près de notre nature…

  105. Scherzoteller

    8. octobre 2007 | 11:20 h

    Je suis très content que des mouvements se forme pour défendre ces remèdes à l’efficacité certaine. Je pense que ce genre de mesure tend à marginaliser les usagers de phytothérapie. De plus cela incite à ne plus dialoguer avec son médecin. Dans le cas du traitement de l’insomnie par exemple, c’est une très mauvaise chose.

    Par contre, je suis choqué par le débat au sujet de l’homéopathie, discipline qui peine toujours à prouver son efficacité. Le fait que ces médicaments si controversés bénéficie d’un tel traitement de faveur comparé à la phytothérapie soulève d’ailleurs beaucoup de questions.
    Je ne pense pas que les vives protestation des usagers en soient la seule cause.

    Comme quoi les grands méchants lobby n’ont pas tous de grandes dents allopathiques.

  106. natureetbienfaits

    30. septembre 2007 | 18:47 h

    J’utilise depuis plus de 40 ans l’Aromathérapie,je suis praticien en tant qu’Aromatologue,mes animaux sont soignés aussi par les plantes,il est dommage que nous sommes toujours en queue pour beaucoup de choses .

  107. Georges112

    22. septembre 2007 | 09:01 h

    Bonjour,
    Je réponds à la question de treflette; Le remboursement ne pourra s’établir que moyennant des critères de sérieux et de traçabilité. A mon avis c’est une question vitale, les labos qui vendent des composés de plantes aujourd’hui appelés compléments alimentaires n’ont pas à faire la preuve de quoi que ce soit. Alors que quand une plante on un mélange de plantes a le statut de médicament, il obéit à des critères rigoureux. C’est lourd pour le labo mais c’est une garantie de sérieux pour l’acheteur. On peut en discuter sur le forum : http://www.plante-sante.net/modules/phpBB2/index.php?CodeRubrique=0

  108. treflette

    18. septembre 2007 | 23:18 h

    bonjour, bravo pour ce manifeste. soignée par aromatherapie et phyto,l’efficacité est bien réelle, mais certes couteuse sur le long terme.
    avec ce paradoxe: malgré tout, bien moins couteuse que l allopathie…
    une interrogation:quelles garanties de qualité pourra t on avoir, lorsque le remboursement développera les ventes et permettra un bussiness rentable…cf les preparations actuelles de certaines officines sont elles de la qualité attendue? quand il est connu que certains pharamaciens préferent ecouler du stock périmé racheté avec l’officine…
    mais bon,chaque chose en son temps….
    amicalement.

  109. cat

    31. août 2007 | 00:55 h

    une jeune chinoise communiste de naissance mais vivant aujourd’hui en France m’a dit ce matin qu’en chine circule la petite blague suivante:aujourd’hui dans le monde il ne reste plus que2 pays communistes dans le monde: Cuba et la France!oui regardons la réalité en face aujourd’hui la secu créée en 1949 par des ministres communistes est l’intermédiaire,voire l’otage de l’industrie pharmaceutique lourde qui l’utilise pour diffuser ses produits trop chers pour les particuliers…et le déremboursement des médicaments phyto n’est qu’anecdotique.ce qui est grave c’est l’intolérance qui grandit dans une société frileuse qui a peur des individus libres et qui rêve d’un retour au chaos de l’indifférencié.nous régressons!mais c’est peut être une étape avant la libération de beaucoup de conditionnements que nous ne voyons même pas.le pire prépare l’émergence de ce qui est essentiel donc inconditionné,éternel?on verra …en attendant mieux, la résistance individuelle va nous obliger à redevenir créatifs!retrouvons les tisanes!

  110. Araceli

    30. août 2007 | 14:19 h

    Y a-t’il un moyen de se procurer les plantes VITAFLOR par internet ? Je n’ai pas su le trouver, et ma pharmacienne me fait toujours attendre avant de me les fournir.
    Merci de me renseigner. Par la même occasion, je signe le manifeste, en espérant que les trusts pharmaceutiques des médicaments allopathiques ne nous écraseront pas de toute leur puissance financière.

  111. admin

    23. août 2007 | 12:48 h

    Bonjour Dominette,
    Les pharmaciens ne possèdent pas, en général, de graines de solidage verge d’or(solidago virga aurea). En phytothérapie, sont habituellement prescrites les sommités fleuries, qui coniennent des saponosides et des flavonoïdes. Elles ont une action diurétique qui convient bien dans les cas de rétention d’eau. Sous forme d’extrait sec, en vrac ou bien encore sous forme liquide (Teinture Mère), elles se trouvent en pharmacie.
    MT Hippocratus

  112. DOMINETTE

    14. août 2007 | 13:27 h

    Je cherche à me procurer des graines de Solidago virgauréa pour des problèmes de rétention d’eau

  113. admin

    1. août 2007 | 16:04 h

    Je répond à Emeraude.
    L’équipe Hippocratus ne peut que vous encourager dans votre superbe mais difficile projet.
    Pour plus d’information sur la formation au Conseil en Plantes médicinales et aromatiques que nous proposons, allez à l’adresse http://www.hippocratus.com/achats/index.php?cPath=5

    Pour l’aspect agricole/horticole de votre projet, il doit exister des formations pour adultes dans les lycées agricoles.
    Un bel exemple à découvrir dans le sud : le jardin des simples de Salagon (04)
    (et en attendant sur Internet : http://www.musee-de-salagon.com/musee-salagon_sommaire.php)

    Cordialement

  114. emeraude

    31. juillet 2007 | 20:33 h

    je suis entièrement en accord avec vous et j’ai meme en projet de créer une ferme des simples pour faire connaitre au plus grand nombre ces plantes si proche de nous dont nous ignorons presque tout.Mais je suis à la recherche d’une formation qui pourrait m’en donner le droit d’avance merci

  115. admin

    23. juillet 2007 | 18:41 h

    Je réponds à mamief sur le déremboursement de l’homéopathie. A l’heure actuelle, la majorité des médicaments homéopathiques reste remboursée. Les tentatives de déremboursement se sont soldées par des échecs grace à l’afflux massif de protestations. Mais il faut rester vigilant de ce coté là.
    Je réponds maintenant à lilouniger : Conservez la, une fois qu’ell eest bien séchée, dans un bocal en verre, à l’abri de la lumière, dans une pièce tempérée. Ne la gardez pas trop longtemps, l’oxydation altère petit à petit les principes actifs des plantes. Dans le cas de la reine des prés, encore appelée ulmaire (Spirea ulmaria), le séchage modifie un composant chimique de l’huile essentielle contenue dans la plante, l’aldéhyde salicylique, qui devient du salicylate de méthyle, d’action anti inflammatoire et d’odeur caractéristique. Je ne saurais trop vous recommander la prudence dans la cueillette des plantes, les cas d’intoxication peuvent se révéler trés graves. Il faut etre absolument certain de la plante que l’on consomme.
    Dr M Tourrasse

  116. LILOUNIGER

    21. juillet 2007 | 09:42 h

    Je trouve dommage qu’on ne puisse se soigner d’avantage par les plantes (coût élevé en pharmacie) car j’ai eu l’occasion de les utiliser en pleine brousse en Afrique et c’est miraculeux.
    Je viens de cueillir de la Reine des Prés (je souffre bcoup de rhumatismes) et j’aimerai savoir comment la conserver après l’avoir faite sécher. (bte métalique, papier journal…)pouvez-vous m’aider. Merci je suis de tout coeur avec votre association

  117. ladysham

    14. juillet 2007 | 02:42 h

    Je soutiens votre action et j’espère qu’elle portera ses fruits. J’ai résolu un problème de reins grâce au thé vert tout simplement. Mon médecin a semblé sceptique. En attendant je me porte bien mieux et j’ai mis à la poubelle tous les anti douleurs et traiments chimiques qui m’ont fait plus de mal que de bien pendant plus d’un an ! Je suis devenue adepte des produits naturels aussi bien pour ma santé, mon bien être et ma peau. Oui au remboursement des traitements par les plantes et à la consultation d’un aromathépeute car dans ce domaine on voit une peu tout et n’importe quoi, ne serait-ce que certains produits en vente sur internet sans aucune garantie.

  118. mamief

    9. juillet 2007 | 22:19 h

    Enfin nous osons parler de ce sujet… La protection des trusts producteurs de médicaments est un vrai scandale. Et le déremboursement de l’homéopathie qu’en pensez-vous ?

  119. nougatine

    6. juillet 2007 | 20:20 h

    L’ouverture est à la mode… A quand l’ouverture réelleà une médecine alternative douce avant l’assommoir ? En Norvège, dans les hôpitaux, il y a deux centres différents et le patient a le choix entre les médecines douces et la médecine allopathique, les deux pouvant bien sûr, comme la sagesse le conseille, se compléter. Impensable au XXIème siècle qu’on courre après les comblements de déficit et qu’une médecine efficace et naturelle à l’origine de toute la chimie soit autant reniée !! Quand d’ailleurs apprendra-t-on à l’école dès l’enfance ce qu’est la sanité et comment préserver le capital santé ? Grâce à la sainte trilogie homéo/phyto/aroma, j’ai rarement vu de médecin de ma vie. Félicitations et merci.

  120. Vinca

    5. juillet 2007 | 16:35 h

    âgée de 76 ans, je me soigne depuis toujours par les plantes, l’homéopathie, et…..l’argile! Le trou de la sécu? ce n’est pas à cause de moi!!!!je parais 15 ans de moins et je pense sincérement que ma façon de me soigner y est pour beaucoup. je souhaite bonne chance à votre manifeste. Il n’est jamais trop tard pour agir.

  121. admin

    4. juillet 2007 | 19:29 h

    Les choses commencent à bouger. Sur Paris, une association prend fait et cause pour ce combat du remboursement des préparations et spécialités à base de plantes médicinales. Des pharmaciens du sud ouest s’organisent pour recueillir des signatures. Nous mettrons le temps qu’il faut, mais ce combat, quoi qu’en disent les défaitistes, est un combat juste, et vaut la peine d’etre mené. Dr Tourrasse

  122. conseilrh

    26. juin 2007 | 12:23 h

    Je viens de decouvrir dans votre newsletter l’arrété du 20 avril sur les préparations officinales a base de plantes.
    La formulation de l’arrété, sous-entendant que les phytothérapeutes et les pharmaciens chercheraient ainsi a contourner le déremboursement des medicaments phyto est proprement scandaleuse !!!

  123. admin

    26. juin 2007 | 12:13 h

    les signatures du manifeste se multiplient dans les officines qui soutiennent notre action et ont édité le document support

  124. J.C.Leunis

    14. juin 2007 | 11:14 h

    Il n’y a qu’une seule médecine, celle qui soulage ou guérit.
    A partir du moment où le médecin a pris la peine d’informer
    correctement son patient sur les effets et les risques d’une
    approche thérapeutique différente de celle communément
    utilisée le patient doit rester libre de son choix.
    Le médecin ne peut cependant pas être au fait de toutes les thérapeutiques. L’enseignement de la phytothérapie devrait
    donc faire partie du cursus universitaire ou de cours
    option suivis d’un examen lui conférant un diplome reconnaissant sa compétence.. Trop de
    “charlatanisme” déforce la phytothérapie qui ne l’oublions
    pas reste la source et la base de notre pharmacopée.
    A la personne qui a écrit : “boyer
    21. mars 2007 | 09:06 h
    Atteinte de bronchite obstructive évolutive je bénis les gélules d`ECHINACEA et de PROPOLIS”. je donnerais le conseil thérapeutique suivant pour favoriser l’expectoration et éviter l’infection ou la surinfection par des Candida albicans ou tropicalis: Ajuga chamaepitis TM en mélange 50:50 avec Salvia sclarea TM mélange dont on prend 6 à 7 x/jour 50 gouttes dans un peu d’eau.
    Ajuga chamaepitis est mucolytique et Salvia sclarea agit
    comme un antibiotique large spectre (Gram-, Gram et
    levures)
    Bien à vous et merci pour votre engagement que je soutiens.
    J.C.Leunis

  125. UM1

    13. juin 2007 | 22:52 h

    C’est formidable de voir que ça bouge de tous côtés dans le positif. Les plantes nous aiment à leur façon, considérons les … c’est notre seule chance de sauver la planète.

  126. Monica

    13. juin 2007 | 11:01 h

    Je suis pour l’utilisation des plantes en phamacologie, mais il ne faut tout de même pas éliminer l’alopathie.
    Les plantes ne peuvent pas tout soigner.Il ne faut pas être borné.. (mon gendre de 26 ans n’a voulu soigner son mélanome qu’à base de plantes ou médecines douces, 18 mois après il était au cimetière !!!). Il faut allier les deux quand cela est possible et c’est pourquoi le remboursement des médicaments à base de plantes me parait faisable et moins coûteux,tels que le sont les génériques que j’approuve totalement. Bravo pour votre action…

  127. jaune

    4. juin 2007 | 16:06 h

    EH bien, bonjour. Contente de voir que ça bouge un peu pour le droit de choisir sa thérapeutique. De l’autre côté aussi ça bouge (le côté cent pour cent chimique) alors parlons, parlons autour de nous( Sans agressivité mais en posant avec fermeté des questions)
    Merci aux personnes vivant des symptômes difficiles , sep, fibriomalgie, MC et RH etc. Ce sont vraiement des mines pour les labos chimiques. Les maladies chroniques sont leur gagne pain. A croire, dit ma concierge, que les labos et médecins n’ont aucun intérêt à les guérir. Quel toupet ma concierge!!!
    (parfois quand même , elle a des intuitions de génie).
    Bref, j’attends encore plus de pub des personnes qui se soignent “nature et bio” pour soigner leurs maux, ça fait du bien, et ça motive les autres pour continuer à se battre et se faire entendre.
    Je rêve de campagne électorales où on entendra parler de choses de ce genre… BY,by.

  128. sylviebarthes

    2. juin 2007 | 16:17 h

    BONJOUR,je profite du blog pour demander de l’aide,je recherche un fascicule de botanique réalisé par monsieur Robert Fauron dont les planches sont visibles sur Hippocratus.Il était question d’une réédition??

  129. janicot

    1. juin 2007 | 09:18 h

    je suis un sportif d’un niveau correct 7 participations a la diagonale des fous 153 km et 8700 de dénivelé positif et négatif dans une journée je ne prend uniquement des produits a base de plantes j’ai plus de 55 ans
    a vous de méditer

  130. lamourestennous

    27. mai 2007 | 18:19 h

    bonjour tout le monde, je suis heureux qu’ils aient de plus en plus de personne quise sentent concerner part la nature(tout ce qui nous entoure:plante,rivière,océan,forêt;car ça fait parti de notre vie à tous). bien qu’ici il s’agit seulement de nous et les plantes médicinales, c’est aussi grace à la vie (l’ecosystème)qu’on peut apprendre. je suis convaincu qu’en prennant soin de nous le plus naturellement possible ont prendra aussi soin de la terre et tout ce qui vient avec.

  131. aimet

    23. mai 2007 | 23:05 h

    de la part de marie t

  132. admin

    21. mai 2007 | 13:16 h

    Bonjour,
    je réponds à Artemisia. Le pelvomagnesium n’existe plus. En homéopathie, certains remèdes contre les spasmes intestinaux existent et sont efficaces. Nous utilisons souvent colocynthis et magnesia phosphorica en 5 ch chacun, trois granules de chaque toutes les 2 heures, à espacer progressivement quand les spasmes s’estompent. Toujours penser à consulter son médecin si les douleurs persistent bien entendu. Dr Tourrasse

  133. abdouphyto

    21. mai 2007 | 01:07 h

    je vous encourage sur ces efforts et je tente de trouver des collaborateures dans ce domaine de phytoaromatherapie email aphrodiasique@hotmail.com

  134. zozo

    17. mai 2007 | 23:14 h

    je suis très heureuse de participer à cette action(…). Il faut continuer, perséverer si ce n’est pas pour nous ici et maintenant, ce sera pour nos enfants.

  135. nine

    14. mai 2007 | 14:51 h

    bonjour j’ai signé avec grand plaisir le manifeste car moi-même depuis le début de l’année je suis revenue aux médecines douces qui me font le plus grand bien : naturopathie, merci nathalie, et tout ce qui en découle tisanes, homéopathie et une autre hygiène de vie; merci sandrine. arrêtons de nous laisser bousiller par ces médicaments chimiques que soi-disant de très bons médecins nous prescrivent en veux tu, en voilà. redécouvrons les bienfaits de la nature et avec joie

  136. ernstmaria

    14. mai 2007 | 11:02 h

    CELA FAIT UN GRAND NOMBRE D ANNEES QUE TOUTE MA FAMILLE SE SOIGNE, DANS LA MESURE DU POSSIBLE BIEN ENTENDU, PAR DES PRODUITS HOMEOP OU PLANTES. POUR L’ ARTHROSE JE VOUS CONSEILLE.
    LE BAMBUSA ET LA PRELE . SI VS SOUFFREZ DE CRAMPES NOCTURNES AUX JAMBES CE QUI ARRIVE FREQUEMENT, JE VS CONSEILLE
    DE PRENDRE DU CUPRUM METAL. EN 4 CH GRANULES DU LABORATOIRE BOIRON. CEUX CI SONT REMBOURSES - DU MOINS ENCORE REMBOURSES….. SI VOUS AVEZ DU MAL A VOUS ENDORMIR, PRENEZ DU MAGNESIA PHOSPHORICA. SI VOUS SOUFFREZ D UN HALLUX VALGUS PRENEZ QQ GRANULES DE L HEKLA LAVA 4 CH EGALEMENT DU LAB BOIRON CELUI N EST HELAS PAS REMBOURSE…… MAIS TRES EFFICACE POUR UN TEL PROBLEME PLUTOT QUE DE VS FAIRE OPERER. LORSQUE MON HALLUX ME FAIT SOUFFRIR. JE NE PRENDS QUE CE REMEDE LA - LES TEINTURE MERES SONT TRES EFFICACES EGALEMENT ELLES SONT FORT HEUREUSEMENT E N C O R E REMBOURSEES … MAIS LES PLANTES TRES TRES EFFICACES AUSSI D’ ARKOPHARMA NE LE SONT HELAS PAS….. BETASELEN IL FAUT SEULEMENT PRENDRE 1 SEUL BETASELEN PAR JOUR CELA SUFFISE AMPLEMENT. PAR CONTRE LA LEVURE DE BIERE. 100% VEGETALE VS POUVEZ EN PRENDRE 3 CHAQUE MATIN. JE SAIS . IL FAUT SE SACRIFIER QQ FOIS AFIN DE POUVOIR ACHETER CE GENRE DE PRODUITS. HELAS C EST AINSI…..ET POURTANT ILS SONT TRES EFFICACES CELA FAIT DES ANNEES QUE JE PRENDS CHAQUE JOUR CES REMEDES LA….DE PLUS CELA ME PERMET DE RESTER MINCE. J’ AI 49 KILOS POUR 1,65 ET JE ME SENS PARFAITEMENT BIEN HORMIS MON DOS QUI ME FAIT BEAUCOUP SOUFFRIR. JE SOUFFRE EN FAIT D UNE HERNIE DISCALE. ET JE FERAI TOUT POUR NE PAS ME FAIRE OPERER ….. PLUS ARTHROSE BIEN ENTENDU …. APRES AVOIR PORTE DE TROP LOURDES CHARGES - EVITEZ DE PORTER DES CHARGES TROP LOURDES A N’ IMPORTE QUEL AGE - ET SI TOUTEFOIS VOUS AVEZ UN EMPLOI OU L’ON VOUS DEMANDE D EN PORTER.. REFUSEZ….REFUSEZ GENTIMENT MAIS REFUSEZ - BIEN A VOUS

    lenala

  137. artemisia

    13. mai 2007 | 11:12 h

    Bonjour, je m’associe à la liste des signataires avec beaucoup d’espoir de voir enfin revenir les médicaments à base de plantes dans nos officines, au même rang que leur frères chimiques !!
    Est ce que le pelvomagnésium, excellent pour soulager les spasmes abdominaux existe encore?

  138. Salsepareille

    12. mai 2007 | 14:57 h

    Psychologue clinicienne, j’accueille des personnes qui ont expérimenté les traitements chimiques notamment dans le cadre de souffrances psychologiques liées ou non à une autre maladie. Nombreux sont ceux qui demandent à être informés sur les traitements naturels et témoignent ainsi d’un meilleur souci pour eux-mêmes, d’une plus grande appropriation de leur soin… C’est une réalité!

  139. stebui

    11. mai 2007 | 09:24 h

    Bonjour, je suis vraiment contente pour cette action, utile et qui peut changer le quotidien des gens. Quand j’ai sevré mon premier fils le lait artificiel lui a provoqué de l’eczema, et le pédiatre me donne de la cortisone! J’ai refusé, je suis allée voir une homéopathe, et tout est rentré dans l’ordre, je le crème avec des crèmes bio et au calendula, et quand ça ressort, on sait exactement quel traitement il doit prendre, résultat positif, alors que si vous écoutez la plus part des médecins, l’eczema ne se soigne qu’avec la cortisone! (cela ne règle pas le problème). Alors je suis très contente d’une telle action, car il est vrai que ce choix de vie coûte cher. Si je peux me permettre, mon mari s’est fait couper l’asthme quand il était petit, réfléchissez avant, c’est aussi la cause de l’eczéma de mon fils! Vive les plantes, on ne peut qu’avancer!

  140. guelma

    3. mai 2007 | 14:10 h

    Je pense que le point de départ de la chimie de synthèse a été les plantes, ces véritables usines naturelles qui ont été copiées pour faire les molécules chimiques existantes actuellement; alors renier les plantes médicinales revient tout simplement à renier la chimie de synthèse.
    D’autant plus que leur efficacité n’est plus remise en cause. Pour moi, je crois qu’il temps de réflechir à l’introduction des plantes médicinales en milieu hospitalier.

  141. admin

    2. mai 2007 | 19:09 h

    Bonjour,
    planta a raison, il doit y avoir une limite à l’emploi des plantes médicinales en automédication: il faut bien les connaitre pour cela. Le conseil d’andrer sur les plantes à utiliser dans l’acné est judicieux. Attention toutefois à respecter les doses, car les plantes sont des médicaments actifs. Pas de nocivité quand elles sont bien utilisées, mais attention tout de même. Je profite pour répondre à Claudine : si vous voulez imprimer le manifeste pour le faire circuler, il suffit de cliquer sur TELECHARGER; (Le lien s’était désactivé).
    Bonne journée à tous..!

  142. planta

    1. mai 2007 | 10:34 h

    Bonjour
    Je m’adresse à natasha et à Hima:
    Attention à l’emploi abusif des plantes médicinales!Elles-ci peuvent être parfois dangereuses, je vous conseille plutôt de voir un phytothérapeute ou un aromathérapeute

  143. noelmacla

    1. mai 2007 | 09:51 h

    Bonjour,
    En France,il semble que les médecines naturelles ne soient pas appréciées à leur juste valeur.La Belgique est plus libérale.Mais d’une manière générale,nous ne voulons plus de lobbying triomphant des industries pharmaceutiques.Comme le préconise le Docteur Rath dans sa campagne ” la santé pour tous dans le libre choix”Bien à vous
    Noelmacla

  144. Claudine

    30. avril 2007 | 18:09 h

    Bonjour,
    Je voulais télécharger le manifeste afin de le faire signer par le plus possible de personnes. Comment faut-il faire ? Merci

  145. andrer

    24. avril 2007 | 10:35 h

    pour l’acné je sais que la bardane et la pensée sauvage marchent bien, mon medecin en a prescrit à mon fils, avec des ooligoelements, soufre et cuivre is je me souviens bien, ça avait bien marché. mais je ne me rappelle plus des quantités. et puis c’est peut etre différent pour les filles. ça serait bien qu’il y ait un forum pour qu’on puisse discuter, non ?

  146. lortal35

    21. avril 2007 | 18:06 h

    A quand la fin de l’empoisonnement systématique des êtres vivants par la chimie toujours plus irrespectueuse de toutes les natures? L’homme cessera t-il bientôt d’être une plaie pour lui-même et pire pour la vie toute entière?

    Yannick de Rennes

  147. natasha

    21. avril 2007 | 12:27 h

    que prendre pour l’acné !?

  148. admin

    20. avril 2007 | 18:03 h

    Il existe des plantes médicinales intéressantes contre l’arthrose, encore fait il savoir si l’on parle d’arthrose ou de douleurs, ou des deux à la fois. certaines arthroses ne sont en effet pas douloureuses. Je pense que la question de hima concerne les douleurs articulaires. Il est vrai que la prêle, prise sous forme de poudre, est efficace sur la reminéralisation, de par sa richesse en silice. Elle n’agira pas, par contre, sur les douleurs. L’harpagophytum procumbens, le salix alba, ribes nigrum sous forme de bourgeons, auront une action sur l’inflammation et donc sur la douleur. Harpagophytum est l’exemple type de la plante “anti-arthrosique”. Il faut également penser aux oligo-éléments (soufre, selenium, manganese-cuivre) qui peuvent jouer un role non négligeable dans cette affection.
    MT

  149. Marc

    20. avril 2007 | 16:46 h

    bonjour, je crois que la prele est bonne pour l’arthrose, mais je ne sais pas comment il faut la prendre quelqu’un a une idée?

  150. hima

    19. avril 2007 | 08:56 h

    quel medicament faut-il prendre pour l’arthrose

  151. admin

    11. avril 2007 | 18:22 h

    Bonjour,
    Je réponds à l’intervention de Chevalier. Vous avez tout à fait raison. Nous comptons bien mener cette action jusqu’au bout, et un des points que nous souhaitons éclaricir sera effectivement d’essayer d’obtenir une réponse uniforme des préparations magistrales et de leurs remboursements. A l’heure actuelle il faut reconnaitre que effectivement les choses ne sont pas toujours claires.

  152. cricrine

    11. avril 2007 | 10:10 h

    Pourquoi ne pas créer un article sur le site HoaxBuster consulté par beaucoup d’internautes par les temps qui courent afin que le Manifeste soit pris pour ce qu’il est une protestation et une tentative d’action …. et non un gros canular comme énormément de choses qui circulent par mail …
    Croisons les doigts pour être pléthore afin d’être entendus !

  153. Chevalier

    9. avril 2007 | 16:45 h

    Les préparations magistrales de phytothérapie et d’aromathérapie sont de moins en moins remboursées voire pas du tout. L’assurance maladie me renvoie régulièrement les feuilles de maladie, arguant divers prétextes (absence de vignette…) pour ne pas rembourser ou retarder le remboursement. De plus, d’une caisse à une autre l’attitude varie beaucoup.
    J’ai essayé de comprendre en vain le langage juridique des textes de loi à ce sujet. Par ailleurs, j’ai entendu bien des avis contradictoires, si bien que je ne sais plus quoi penser.
    Ce serait bien qu’un juriste puisse lister les préparations pouvant encore être remboursées avec les extraits juridiques pour que les usagers puissent faire valoir leurs droits auprès de l’assurance maladie.
    Merci de votre action

  154. vonnick6

    7. avril 2007 | 17:36 h

    Je ne peux être que d’accord avec ce principe.
    Il n’y a pas qu’une médecine, il n’y a pas qu’un moyen pour soigner : la chimie en est un, certes, mais certainement pas le seul.
    Hier on se moquait de ceux qui disaient que l’alimentation pouvait faire partie d’un processus de guérison, maintenant c’est admis; alors, messieurs du Ministère de la Santé, ouvrez une enquête et admettez que les plantes soignent et elles soignaient avant que la chimie n’existe.
    Les deux ne doivent pas être opposées, mais doivent être complémentaires.
    Je souhaite que cette action réussisse, aussi j’applaudis des deux mains et je signe d’une main et je transmets ce formulaire à tous mes amis.
    Bravo à l’initiateur

  155. admin

    5. avril 2007 | 12:44 h

    Bonjour,
    je réponds à la question de Marc, concernant le fait de poser des questions sur le Blog: Ce blog est à votre disposition, utilisez le pour échanger entre vous, poser des questions, apporter vos témoignages personnels sur les bienfaits que vous ont apporté les plantes médicinales. Nous le ferons évoluer en fonction de vos demandes. Cordialement, Frank, modérateur du Blog

  156. wicca

    5. avril 2007 | 12:05 h

    J’habite en Belgique, mais je tiens à soutenir votre action. Il y a cependant un petit problème. Je ne sais pas si c’est le cas en France mais ici en Belgique, si vous consultez un médecin, il ne vous demandera jamais votre avis concernant les médicaments qu’il vous prescrit. De plus, peu de médecins malheureusement s’intéressent à la phytothérapie et très peu sont convaincus de leur eficacité; Ils ont pour la plupart perdu la notion de naturel et ne sont convaincus que par les médicaments chimiques. N’y aurait-il pas lieu de faire quelque chose à ce sujet? De plus, dans les universités, du moins chez nous, les médecins ne sont pas formés à la phytothérapie pooussée en tout cas, on leur donne des notions mais sans plus.
    Les mentalités doivent changer mais cela ne se fera pas en un jour.
    Pour ma part, je suis confrontée perpétuellement à des clients (je tiens une herboristerie) qui viennent chez moi pour remplacer leur médication prescrite par leur médecin avec des produits naturels, ce que je ne peux pas faire.
    Les médecins comprendront-ils un jour que nous avons le droit de choisir notre médication et pourront-ils aussi avoir le réflexe de nous conseiller dans ce sens si c’est notre souhait?
    A méditer sans doute

  157. pluton

    4. avril 2007 | 16:40 h

    Je pense que la médecine douce est pas mal méconnue. J’ai été opéré d’une tumeur cancereuse sur un rein, et après ablation
    de cette dernière j’étais très affaibli, aussi l’on m’a conseillé de prendre de la Chloréla.
    Ce sont des algues très pures qui n’ont rien à voir avec des algues venues des pays de l’orient,et sont loin d’être pures à 99,9% comme cette
    chloréla.
    Pour résumé je prend de ces algues depuis 2001 et à plus de 75 ans je me sens en pleine forme, jamais fatigué, et personne n’est capable de me donner mon àge. J’ai vraiment la pêche comme on dit.
    Ah, j’oubliais : avant, je me faisais parfois deux ou pour le moins un bouton d’herpès par mois et depuis, à peine un par an.

  158. marc3

    4. avril 2007 | 08:25 h

    Bonjour - habitant en Belgique, ma signature n’aura peut-être pas un poids significatif, mais la démarche et la philosophie inhérente à une médicine plus naturelle est comparable dans tous les pays. Il faut laisser à chacun la possibilité de profiter du savoir des phytothérapeutes, sans pénalité au niveau financier. Se soigner naturellement ne doit pas être plus coûteux que se soigner chimiquement.
    Beaucoup de jeunes en Belgique et je suppose en France aussi, reviennent à la nature. Il faut les encourager, financièrement aussi, par un juste remboursement …

  159. Marc

    4. avril 2007 | 07:39 h

    Est ce qu’on peut poser des questions sur le Blog concernant l’usage des plantes médicinales pour son usage personnel ???
    Merci de votre reponse

  160. MAMY

    31. mars 2007 | 17:29 h

    je me soigne par les plantes depuis des années et je serais bien contente que ces médicaments sois rembourses car j’ai70 euros par mois de médicament non remboursés.

  161. mic31

    29. mars 2007 | 15:32 h

    Ayant accompagné un proche lors de son parcours allant de la chimiothérapie à la radiothérapie, une homéopathe nous a conseillé d’acheter des plantes auprès d’une association. Ces tisanes ont été d’une grande aide pour supporter notamment les effets secondaires dûs à ce traitement… Combien de malades trouvent une amélioration voire, dans certains cas, une guérison avec les plantes ?
    Evidemment tout à été à notre charge… et là encore quand on gagne le smic.. j’ai pu vérifier que les soins sont ouverts aux plus favorisés.
    La seule possibilité de faire évoluer nos politiques à l’approche de ces élections.. ou par la suite.. est de nous regrouper pour nous faire entendre. Particuliers, associations ou professionnels médicaux… osons ne pas baisser les bras ! Et surtout.. regroupons nous.. malheureusement en France pour être considérés, il semble qu’il n’y ait pas d’autres moyens d’être entendus !
    S’il n’y avait pas d’associations avec des bénévoles motivés pour défendre de multiples causes.. où en serait la France devant l’ignorance et le désintéressement de tous les gouvernements de tous bords ?
    Par contre, au lieu d’agir chacun dans son coin.. regroupons nous !
    Je serais partante pour organiser une journée de rassemblement à ce sujet !
    Bonne continuation.. et agissons !

  162. chiari

    28. mars 2007 | 21:20 h

    Je suis agricultrice en bio. j’aurais bien aimé que ma profession apparaisse dans la liste car on se bat aussi avoir le droit de faire pousser certains végétaux bon pour la santé!

  163. roselyne.morel

    28. mars 2007 | 20:32 h

    Bonjour,
    Je pense que votre action va dans les sens de la nôtre, ety je vous invite aussi à venir tous la signer sur www.acecomed.org

    ACECOMED : UN MANIFESTE POUR UNE MEDECINE ECOLOGIQUE
    Suite au colloque organisé par le Professeur Belpomme à l’Unesco en mai 2004, des scientifiques de tous pays ont rédigé « l’Appel de Paris ».
    Cet appel a fait le constat des dangers de la pollution chimique émanant tant de l’industrie que de l’agriculture, sans que soit abordé pour autant l’aspect médico-pharmaceutique.
    Or, si on admet désormais l’agriculture biologique comme une alternative à l’agriculture chimique, pourquoi ne pas considérer des alternatives écologiques aux pratiques médicales actuelles ?
    C’est de cette volonté de promouvoir une médecine écologique qu’est né ACECOMED, avec le soutien de scientifiques et parlemententaires de renom tels que M. Gilles-Eric Seralini et M. Paul Lannoye.

    ACECOMED appelle les Associations de Patients, les professionnels de la santé (thérapeutes et médecins), les politiques et tout citoyen à défendre une médecine plus respectueuse de l’individu et de l’environnement.
    ACECOMED s’appuie sur des faits réels pour constater les limites sanitaires et l’impasse économique du système médical actuel et propose des mesures en cohérence avec le facteur clé incontournable qu’est l’écologie aujourd’hui.
    Les médecines non-conventionnelles s’inscrivent dans cette pensée écologique au service de la santé. Le respect de la liberté thérapeutique doit être garanti en conformité avec l’article 16 du code Civil. C’est pourquoi ACECOMED en appelle à tous pour soutenir son action en signant le Manifeste pour une médecine écologique.

  164. admin

    28. mars 2007 | 16:03 h

    Message de Catherine SALLIER, Attachée Parlementaire de
    Jean-Marc ROUBAUD, Député du Gard (*)
    “Merci d’avoir la gentillesse d’enregistrer la signature de Monsieur Jean-Marc ROUBAUD, Député du Gard relative au Manifeste pour le remboursement des médicaments à base de plantes médicinales.
    (*)M.ROUBAUD est l’auteur d’une question à l’Assemblée Nationale sur les plantes médicinales et la profession d’Herboriste, publiée au JO le : 07/11/2006

  165. MNOL

    27. mars 2007 | 20:57 h

    Il est temps en effet que nous agissions tous ensemble pour nous faire entendre, et pour faire face aux décisions des politiques et au lobby pharmaceutique qui ne verrait pas d’un bon oeil que les médecines naturelles viennent grignoter leur terrain !! Il est donc grand que cela change.
    Je crois très sincèrement qu’il peut y avoir de la place pour toutes les médecines et nous devrions pouvoir choisir la nôtre en toute liberté.

  166. Marc

    27. mars 2007 | 08:19 h

    En tant qu’enseignant, je suis utilsateur des plantes, mais également homeo pour toute la famille. C’est vrai qu’on nous demande de signer beaucoup de manifestes ou pétitions depuis quelques temps. Mais c’est vrai aussi que Internet permet de dooner aux gens le pouvoir de s’exprimer et de faire bouger les choses. Quel autre moyen nous permettrait de mobiliser des millers de gens aussi rapidement ? C’est une habitude qui va rentrer dans les moeurs bientot, nous lirosn, nous approuverons ou non, et les politiques finiront par tenir (enfin) compte de nos désirs en temps réels. EN tous cas j’apporuve cette initiative de tout coeur, la phytothérapie représente un budget pour une famille et fait faire des économies à la collectivité. Il est normal qu’elle soit remboursée comme les médics allopathiques. Bon courage et faisons passer le message. Marc.

  167. admin

    27. mars 2007 | 08:11 h

    Nous sommes trés à l’écoute de vos réactions, conseils, remarques, pour faire progresser les choses.
    Vous avez tout à fait raison. Nous allons modifier la liste en conséquence. Merci de votre suggestion.
    Frank, modérateur Hippocratus.

  168. fgarrigue

    26. mars 2007 | 21:09 h

    Pourquoi dans la liste de profession dans votre pétition il n’y a que des professions médicales ou enseignantes? Je suis ingénieur et ne pense pas être moins apte qu’un autre à comprendre l’intérêt des médecines naturelles & en même temps un peu de diversité donnerait plus de poids au mouvement.
    Cordialement
    FG

  169. garriguisabelle

    26. mars 2007 | 13:50 h

    considerer : les teintures mère et les médicements homéopathiques comme des génériques à part entière

  170. valie73

    25. mars 2007 | 11:07 h

    préparatrice en pharmacie depuis 10 ans je suis estomaquée par le nombre de produits déremboursés !! et surtout les medicaments a base de plantes !des produits doux et beaucoup moins toxiques que les chimiques !le gouvernement avait déja essayé avec l homeopathie et il y a eu un tolé général et une grande pétition !!et ca a marché !!donc j ai signé ce manifeste et je vais le faire passer au plus grand nombre .Faites de même merci !

  171. mck

    24. mars 2007 | 16:43 h

    nous signons beaucoup de manifestes en ce moment… est-ce passager (élections) ou une réelle ‘manifestatin’ de réveil des consciences ?
    mck

  172. Gardenia

    24. mars 2007 | 11:44 h

    Cela fait des années qu’ici nous tentons d’éveiller la conscience des gens afin qu’ils fassent de la prévention au moyen de la médecine naturelle. Le système de santé craque de partout, les hôpitaux débordent, les professionnels de la santé sont épuisés. Nous, médecins de première ligne en prévention ferions un travail extraordinaire si nous pouvions agir librement, mais le lobby pharmaceutique veille au grain. Continuons, nous sommes des pionniers. Enseignons, responsabilisons. Donnons aux gens les outils pour prendre leur santé en main.

    Homéopathe, Nutrition cellulaire
    Québec, Canada

  173. beatriz

    24. mars 2007 | 07:31 h

    je soutiens votre action de tout coeur et il est vrai que ce serait bien aussi pour les HE. bonne continuation!

  174. aromweb

    22. mars 2007 | 15:51 h

    nous connaissons les enjeux et les jeux de certains lobby pharmaceutiques; ne baissons jamais les bras,et continuons a communiquer sur notre passion verte; car eux memes un jour en auront besoin.

  175. sarah.chabert

    22. mars 2007 | 13:41 h

    l’ensemble des préparations magistrales “a l’ancienne” (sans être ringard) doivent etre remboursées.
    Que ce soit des magistrale de TM que ce soit de gel ou des baumes, que ce soit des complexes d’huiles essentielles, ou d’élixirs floraux, l’ensemble du monde végétal doit être utilisé pour soigner comme il l’a toujours été dans toutes les nations autochtones avec le succès qu’on lui connait. Cela n’enlève rien à la médecine contemporaine, cela bien au contraire l’enrichit et en montre toute la portée.
    Toutes les formes galéniques sont à étudier bien sûr

  176. gclerc

    22. mars 2007 | 11:37 h

    Il serait intéressant que tous les protagonnistes s’associent;
    Il y a par exemple des assos qui se battent pour faire reconnaitre le métier d’herboriste (ces derniers connaissent souvent bien mieux les pl.méd. que les pharmaciens!! leur existance est nécéssaire pour informer le public sans pour autant vouloir prendre la place des médecins ni des pharmaciens.)
    Il faudrait aussi que nous prenions conscience des dégats occasionnés par l’exploitatation des plantes à l’étranger
    ex:
    L’huile d’argan est très en vogue chez nous mais au Maroc il devient impossible de s’en procurer ,car bcp trop chère pour les locaux qui l’utilisaient depuis des lustres. La culture intensive de l’arganier appauvrit le sol et les éspèces sauvages disparaissent!!!!
    Il en est de même pour Callophyllum inophyllum à Madagascar.
    Alors réfléchissons sur la pharmacopée que nous pouvons utiliser sans appauvrir encore et encore une autre partie de l’humanité!

  177. gcloarec

    22. mars 2007 | 10:36 h

    bravo pour votre action.Le prix des mutuelles s’envolent
    et les remboursements baissent continuellement.

  178. Doucefee

    21. mars 2007 | 19:17 h

    Merci pour cette action qui à mon avis sera plus juste pour tout le monde. J’achète tout mes médicaments naturels un peu partout ; huile essentielle, teinture mère,Homéopathie, etc. depuis très longtemps et en plus de n’être point reconnu par le gouvernement je paie des taxes; ces produits devraient être au moins non taxables , ils sont essentiels.
    Et en plus nous payons tous pour l’assurance médicament et pour ma part je m’en sert moins que le 1/8 de mes achats en produits pour me soigner de quelque chose…je suis pénalisée de faire l’effort de subvenir à mes besoin de santé. c’est très injuste. Merci…

  179. hachette_kelly

    21. mars 2007 | 12:15 h

    bravo à vous et bon courage pour cette marche qui n est pas évidente !!!

  180. momy83

    21. mars 2007 | 11:37 h

    les plantes ne sont pas sur terre pour rien du tout. elles sont là pour quelque chose: aider dans les maladies et les petits tracas, elles font beaucoup de bien, elles ne devraient pas couter aussi cher ou alors etre remboursés;

  181. boyer

    21. mars 2007 | 09:06 h

    Atteinte de bronchite obstructive évolutive je bénis les gélules d`ECHINACEA et de PROPOLIS. Dommage que pour un budget de retraitée ce soit si lourd!

  182. le pharmacien du bon DIEU

    20. mars 2007 | 23:45 h

    Les plantes médicinales on toujours eu une place dans la vie des humains, encore aujourd’hui nous pouvons trouver des plantes dans les terrains en friche tel que le bouillon blanc pour les infections pulmonaires, l’armoise pour chauffer entre autre les points d’accupuncture, la bardane pour soigner des problèmes de la peau, alors pourquoi les pouvoirs publics ne revoient pas leurs positions sur les types de médecines paralèlles donc je ne peut etre que d’accord avec votre position sur le sujet.

  183. lavande

    20. mars 2007 | 23:41 h

    Il faut absolument soutenir toutes les actions en faveur du remboursement des plantes médicinales, huiles essentielles, homéopathie.
    Faire aussi connaître les plantes qui évitent de recourir systématiquement aux pesticides ou qui permettent d’en diminuer les doses.

  184. anamacha

    20. mars 2007 | 23:19 h

    Depuis peu à la retraite, je me suis rendu compte que se soigner de façon naturelle devenait un luxe de moins en moins abordable et pourtant, les résultats sont là !!
    J’espère que les choses évolueront dans le bon sens..
    Merci de vos efforts et de votre action.

  185. fumees

    20. mars 2007 | 20:30 h

    CONTINUEZ ET SURTOUT COURAGE

  186. lili

    20. mars 2007 | 20:18 h

    c’est vraiment sympa de voir tous ces gens qui viennent ecrire sur votre site.
    C’est bon de voir que nous sommes tous sensibilisés à ce probleme. Quand j’etais petite ma grand mere avait un tas de “recettes”, le lait de figue sur les verrues, les inhalations et bains de gorge de thym quand nous avions mal à la gorge…
    J’ai donc pris l’habitude de me soigner et de soigner ma famille comme ça, je suis vraiment mecontente de voir que des produits comme spasmine ou euphytose ne sont plus pris en charge. C’est tres efficace et je suis sure que certains vont se tourner vers la chimie qui elle est remboursée !
    Bravo à vous donc

  187. aromisa

    20. mars 2007 | 18:36 h

    pour avoir suivi votre formation et en avoir fait ma profession, je ne peux que signer car je connais l’impact que peuvent avoir les plantes sur l’organisme, donc faisons évoluer la phyto-aromathérapie dans le bon sens.

  188. Francoise31

    20. mars 2007 | 18:07 h

    Quant je vois aujourd’hui certains “dégâts” de la médecine allopathique, je ne regrette pas d’avoir élever mes enfants depuis plus de 30 ans avec les plantes et l’homéopathie.
    Mais nous n’avons pas dit notre dernier mot, car de plus en plus de personnes se retournent vers nos médecines douces du fait surtout des déremboursements intempestifs, car acheter des produits non remboursés et qui ne font aucun effet, sauf soulager, à quoi çà sert, même si on entends tous les jours le contraire pour nous induire en erreur, mais nous sommes de moins en moins dupe, car si il faut payer de notre poche autant le faire pour nous guérir.
    Ils ne l’ont pas compris qu’ils sont en train de vous démotiver, notre médecine à base de plantes a encore de beaux jours devant elle, ne nous inquiétons pas mais battons nous tous ensemble pour sauver de plus en plus de personnes des griffes de cette médecine allopathique, même les médias aujourd’hui osent le dire, il y a un net progrès et n’oublions pas internet, car maintenant nous communiquons avec les autres pays, l’Allemagne introduit l’Aloe Vera dans les traitements de chimio et radiothérapie, l’Espagne vends des produits à base de plantes par correspondance pour soigner les cancers, etc…, et les infos vont beaucoup plus vite, on se parle à travers le monde, on est plus seul dans notre coin maintenant a souffrir et a attendre que çà passe et dans quelles conditions.
    Bon courage à tous et battons nous, car nous restons maître de notre corps, ne l’oublions pas.

  189. simson

    20. mars 2007 | 17:24 h

    Ok pour les plantes médicinale et leur remboursement j’ai soigné mon acné avec un mélange à base de plantes : Huiles végétales de rosa mosqueta , de bourrache, de bardane, et huiles essentielles de lavande et de gaultherie, avec un mélange homéopahtique … resultat : disparition de l’acné en trois mois, quand on pense que roacutane est remboursé et qu’il m’avait détraqué le foie…

  190. desampigny

    20. mars 2007 | 17:20 h

    Bonjour,
    Je ne me soigne que par les plantes et les huiles essentielles, même contre l’arthrose. Bien sur si je dois supporter une opération je serai contraint d’absorber tous les médicaments chimiques. Mais tout de suite après je ferai une cure pour éliminer!!!!

  191. Jadotore

    20. mars 2007 | 16:26 h

    Bravo pour votre travail

  192. cthd

    20. mars 2007 | 16:04 h

    Chimiques ou naturels, je n’ai aucun médicament pour, enfin contre, ma sclérose en plaques. Uniquement pour les symptômes, mais avec des effets secondaires très importants. Je signe pour des traitements qui respectent la personne.

  193. gh

    20. mars 2007 | 15:18 h

    merci,
    J’utilise beaucoup de plantes pour me soigner
    geneviève

  194. aromagies

    19. mars 2007 | 20:30 h

    il serait utile de pouvoir y inclure les huiles essentielles à condition bien sûr qu’elles soient 100% pures, naturelles, biologiques et chémotypées.

  195. danielebona

    19. mars 2007 | 15:33 h

    J’approuve votre lutte pour obtenir le droit de se soigner par les plantes et je suis une fidèle de la phytothérapie . Il est grand temps de retrouver la valeur des plantes dans ce monde de brutes!

  196. red

    19. mars 2007 | 15:32 h

    Je soutiens à fond votre action… vive la médecine par les plantes !!!

  197. Jpj13

    18. mars 2007 | 19:52 h

    Il est grand temps de changer notre manière de nous soigner : les médecines douces peuvent apporter une amélioration significative dans beaucoup de pathologies, mais hélas elles sont méconnues et ne bénéficient pas de l’aura de toute puissance dans laquelle baigne l’allopathie. J’espere que ce manifeste pourra changer les mentalités et les idées recues.

  198. Manine

    16. mars 2007 | 10:57 h

    Bonjour,
    Je suis très heureuse d’avoir l’opportunité de signer ce manifeste. Atteinte de fibromyalgie, je me soigne depuis de longues années par les médecines dites douces (mais combien efficaces et sans effets secondaires si préjudiciables des médicaments chimiques !), entre autres des médicaments à base de plantes qui étaient remboursés jusqu’au 1er mars 2006 et ne le sont plus depuis cette date. Ma cousine germaine de 11 ans ma cadette est atteinte de la même maladie, soignée par anti-inflammatoires, dérivés morphiniques, anti-dépresseurs, somnifères. Elle est aujourd’hui quasi grabataire, dans un état général très mauvais sur tous les plans ; je mène une vie presque normale, moyennant évidemment beaucoup de repos pour compenser le manque de sommeil réparateur et la douleur encore présente, moyennant également une alimentation saine, et de l’exercice physique. Mais rien à voir avec l’état de dégradation avancée dans lequel se trouve ma cousine. Tout cela grâce aux remèdes à base de plantes auxquels j’ai recours. Mais tout cela est très très lourd sur le plan financier !!! Merci de votre initiative qui, je l’espère vivement, va aboutir à un progrès positif dans ce domaine de la santé, et bon courage à vous !!

  199. cboutsy

    15. mars 2007 | 21:15 h

    cela fait plus de 30 que je m’intéresse aux plantes et aux médecines parallèles ;j’ai soigné mes enfants et moi-même autant que possible de cette façon
    je m’intéressais aux huiles essentielles alors qu’elles n’étaient pas encore connues et pratiquement introuvables (à part dans certaines diététiques)j’ai souvent été vue par mes amis et ma famille comme une “sorcière” et ses potions, et pourtant, ils venaient me trouver pour avoir des conseils pour les “petits mots” bénins, parce qu’ils se rendaient compte que ça marchait.
    je suis contente de voir que des médecins et membres du corps médical se mobilisent pour ça. La France est en retard d’au moins dix ou 20 ans surless pays européens voisins. Il est plus qu’urgent que nous prenions conscience de cela. et je souhaite de tout coeur que les choses évoluent vite

  200. ahmed

    15. mars 2007 | 09:44 h

    c’est vrai; je soutiens cette manifestation parce que c’est le temps de retourner à la nature ; les produits chimiques font de l’humanite une tres grande catastrophe

  201. mikedemarseille

    15. mars 2007 | 08:40 h

    Salut, Merci pour ce manifeste. J’ai lu l’article sur la provence et j’ai décidé de ralier votre manifeste pour la bonne et simple raison que, tout comme les antibiotiques qui ne sont pas automatiques, les médicaments chimiques ne doivent pas être automatique. Certains médicaments à base de plantes se trouvent tout aussi efficaces que les chimiques avec un l’avantage de ne pas déstabiliser un métabolisme chimique, notre corps. Aujourd’hui, il faut aller de l’avant dans la médecine et surtout ne pas faire de grand pas en arrière et léser la population car nous ne respectons plus une “liberté, EGALITE, fraternité” devant la médecine. MERCI.

  202. IRENE

    14. mars 2007 | 21:37 h

    j’approuve de tout coeur. Il faut redonner aux plantes la place qu’elles méritent. Quelqu’un connait les plantes qu’on utilise dans l’arthrose?

  203. lili

    14. mars 2007 | 21:35 h

    bravo pour ce joli travail !

  204. bibiche

    13. mars 2007 | 12:18 h

    bonjour, c’est vraiment bien, je suis contente de participer à ce mouvement

  205. jc1

    26. février 2007 | 17:37 h

    effectivement, cela fait partie de la liberté de l’individu et pas que des plus riches, comme c’est le cas, avec le remboursement seul des traitements allopathiques.

  206. annie

    23. février 2007 | 19:23 h

    Avoir le choix de se soigner en utilisant les plantes médicinales fait partie de la liberté de l’individu…

  207. anto

    23. février 2007 | 18:37 h

    il etait temps que quelqu’un s’occupe de mobiliser tous ceux qui sont d’accord là dessus…mais serons-nous assez nombreux et soutenus par ceux que l’on écoute…les stars des medias ??

© 2007 Manifeste pour le remboursement des médicaments à base de plantes médicinales | Wordpress | Theme dKret | Haut