Plantes médicinales et troubles musculo-squelettiques

La H.A.S. reconnaît que « aucun médicament antalgique n’a prouvé d’efficacité à moyen terme sur l’évolution d’une poussée aiguë de lombalgie. Néanmoins la prise en charge antalgique graduée, débutant par des antalgiques de palier I, peut être mise en place pour la gestion des accès douloureux (AE) ».  

Les médicaments les plus couramment prescrits (après le paracétamol) sont les anti-inflammatoires, mais ils entraînent de redoutables effets secondaires.

De plus, face à leur insuffisance dans de trop nombreux cas, le recours aux opiacés s’est petit à petit banalisé jusqu’à créer une véritable pathologie de dépendance.  

Renforcez votre conseil en apprenant comment les plantes médicinales et les compléments nutritionnels peuvent agir sur l’inflammation, mais également sur le cartilage, le ligament et le muscle.  

En association avec les thérapeutiques classiques, on est souvent capable d’aider au soulagement des douleurs musculo-squelettiques avec les plantes médicinales, et au minimum, de limiter la consommation d’anti-inflammatoires.

Objectifs pédagogiques :

Je m'inscris

Financements disponibles

Je découvre les financements
Une question, un besoin ou envie d'en savoir plus ?
Notre équipe est là pour vous aider.
Contactez-nous via notre formulaire de contact
ou par téléphone au
+33 4 91 22 60 78

Du lundi au vendredi de 9h à 17h30
hors jours feriés.
(*champ obligatoire)